Ces temps si, nous traversons une période difficile avec Grand Bonhomme. Et compte tenu des difficultés de communication, nous avons décidé de faire appel à une psychologue pour nous traduire un peu le comportement décalé de notre loulou.

Globalement, je suis assez satisfaite de l’entretien que nous avons eu. Elle a pris le temps de m’expliquer beaucoup de chose et de parler à notre Bonhomme. En résumé, Grand Bonhomme est un enfant entier, hyper exigeant avec lui même et les autres et ne souffrant pas l’imperfection.

Donc, dès que les choses ne se passent pas exactement comme il souhaite, ca commence à faire des noeuds dans son cerveau, jusqu’à ce que ca coince. Il a une image en tête, qui représente son idéal. Et si la réalité ne lui correspond pas, c’est le refus net et immédiat.

C’est vrai pour les bonshommes qu’il dessine, par exemple. Si le dessin n’est pas parfait (alors qu’il est super beau ce bonhomme avec sa grosse tête et tous ses doigts), il le jette en disant qu’il ne sait pas faire et qu’il n’est pas beau.

C’est vrai aussi quand il faut accepter de ne pas faire les choses complètement. Un blouson se porte fermé jusqu’en haut, ou pas du tout (Rrrrrr). Les raies de chocolat doivent être mangés entière, ou pas du tout (RRRRRrrrrrrr). Bref, la notion du « tout ou rien » appliquée à la lettre.

C’est vrai aussi quand il faut accepter les sentiments ambivalents, comme « j’aime très fort ma maman » mais dès fois « ma maman m’ennerve » (là, je cite la psychologue…), du coup, je pense que je suis vilain et si je suis vilain, c’est complètement et il faut me punir… et c’est pour ca que je ne veux plus vivre avec maman parce que je pense que je ne le mérite pas.

Du coup, quand une crise commence, je (c’est Grand Bonhomme qui parle, hein?) ne me sens pas bien je voudrais bien un calin de ma maman parce que je l’aime fort, mais je suis en colère, donc je ne veux pas de calin, mais quand même, je veux un calin parce que je suis malheureux, sauf que maman m’ennerve, donc je ne veux pas de calin… et je crie et je pleure parce que je ne sais pas comment faire sortir tout ca autrement.

Respire. Souffle. Respire. Souffle.

Hier soir, je suis rentrée et les deux monstres se battaient pour une paire de raquettes. J’ai donc tout confisqué pour obtenir un peu de calme. Et j’ai eu d’emblée des hurlements du Petit et une crise du Grand.  Putain de raquettes de merde. Super Nounou et Maman de Garde Partagée étaient estomaquées d’un tel comportement. J’ai bien senti toute la compation dans leur regard. Super Nounou m’a même proposé d’aller prendre un bain pour me détendre et j’ai du avouer que mon dernier bain remontait… à l’accouchement de Petit Bonhomme. Rien que de le dire, ca m’a fait monter des larmes aux yeux. Pffff, trop nul.

Du coup, pleine de stress, de cerveau qui tournait en boucle, sans trouver le repos, j’ai décidé d’appliquer un nouveau soin destressant et nourrissant…. la fabrication de Petits Macarons au Chocolat. Ca m’a pris 3 h, je me suis couchée à 1h du matin, avec beaucoup de peine pour trouver le sommeil. Mais au moins ce matin, j’avais ces petites merveilles à me mettre sous la dent. Oh pur plaisir immédiat de la ganache au chocolat qui fond sur la langue… Je suis faible.

macaron3

 

macarons2

Rendez-vous sur Hellocoton !
Be Sociable, Share!
, , ,
Trackback

4 commentaires untill now

  1. Sand 09/10 à 10:08

    Je crois que Tibou a aussi la notion du tout ou rien. Donc quand ça va pas comme il faut il part en live. ça promet. Puis en ce moment il rejette son père sans arrêt et ça ça craint je trouve, il lui claque la porte de sa chambre au nez. Parfois je suis désemparé par la situation, je ne sais pas si je dois agir, si on doit consulter, si le problème vient du petit ou du grand?

    [Répondre]

  2. e-zabel 10/10 à 12:13

    Tu l’as emmené chez la pedopsy que je t’ai conseillé ?

    [Répondre]

  3. Herenui 11/10 à 9:48

    Ouh la la…Quel stress !!!
    Des macarons au chocolat devraient remonter le moral…enfin presque…
    Mais moi aussi,je suis faible…Je me laisse facilement tenter par du chocolat qui me fait de l’oeil…Ah,pas bien!!!
    Bises et courage avec Grand bonhomme

    [Répondre]

  4. Nashii 12/10 à 3:16

    @sand : nous avons aussi une période de rejet du papa, c’était vers les 18 mois (je crois) mais c’est passé assez spontanément, simplement, en lui répétant que « papa est toujours là et l’aime beaucoup ». Et aussi que « parfois, maman n’a pas le temps ». Aujourd’hui, c’est plutôt l’inverse : Monsieur n’étant pas là 4 jours par semaine, quand il est là, il n’y en a que pour lui ! tu peux rassurer ton homme, son tour viendra !

    @eza : non, pour l’instant, je suis allée chez la psychologue recommandée par ma pédiatre (c’est juste à coté de chez moi…). J’ai encore une séance la semaine prochaine. Si ca ne va pas mieux, je pense que j’irai voir la tienne.

    @herenui : ouuiiiii, les macarons m’ont fait beaucoup de biens, même si pour le coup, le régime a un peu morflé ! 🙁

    [Répondre]

Donnez votre avis