Alors les nénettes, je sens bien que je vous ai retourné le coeur en vous racontant mes misères la dernière fois. Je n’imaginais pas recevoir en retour autant de soutien. Limite, je suis en train de chercher mon groupe de soutien sur Facebook ! Nan, j’rigole !

Bon, ceci étant, pas de panique, je ne suis pas au bord de la dépression, simplement de grosses misères, que je n’arrive pas trop à gérer et dont je ne vois hélas pas le bout, ni la solution. Mais on en est toutes là, non?

C’est un mélange de Monsieur n’est pas parfait (oups, il parait que je le savais en l’épousant), mon mariage n’est pas au top (mais vais je trouver la solution ? ), mes enfants sont insupportables (mais tellement géniaux parfois ! ), je n’ai pas le temps de faire tout ce que je voudrais faire pour épanouir mon Moi profond ( à quand les journées de 48h?), je voudrais être plus riche (en bonus ! ), je cherche une meilleure amie à qui je pourrais tout raconter pour me soulager (mais ca ne se trouve pas dans les petites annonces)…

Et à part ca?

Ben, j’ai recommencé Dukan. Puis arrêté pour cause de stress. Puis recommencé. Puir arreté pour cause de Pâques. Puir recommencé. Puis arreté pour cause de « C’est Mon anniversaire !! « . Et là, je crois que c’est définitif !

L’autre jour, j’entendais à la radio Julia De Funès expliquer qu’une phrase comme « Quand on veut, on peut », c’est de la foutaise en barre. Parce que, genre, quand tu fais un régime (oh le bon exemple que voilà), si tu craques tout le temps pour un rien, c’est que psychologiquement, tu n’es pas prête et que, limite, tant que ton homme ne t’auras pas traité de gros tas pour ca tilte dans ton cerveau, tu n’auras pas suffisamment de volonté pour passer le cap. « Elle a trop raison », je me suis dit. La dernière fois, c’est en voyant mon enorme derrière sur la vidéo des premiers pas de Petit Bonhomme (postérité, au secours) que j’avais eu la révélation. -7kg !

Et aujourd’hui, ben non, la motivation a disparu. Le stress, lui, est revenu : +4kg. Chiotte !

Du coup, j’arrête le régime mais je continue l’esprit « limitons les graisses et les sucres pour sauver les meubles ». Ah, on me souffle dans l’oreillette que ca s’appelle quand même un régime. Bon, ok. Tant pis. Mais j’ai quand même rangé la balance. Je me pèse dans un mois pour voir ce qu’il en est.

Et j’ai repris le course à pied. Je vous en cause un peu plus dès que j’ai le temps.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Be Sociable, Share!
Trackback

16 commentaires untill now

  1. Béatrice 13/04 à 1:37

    Bon, ça fait plaisir de voir que ça va mieux …. En te lisant, j’ai cru voir mon bilan perso il y a quelques années (genre quand mes gamins avaient l’age des tiens…)… un jour on sors la tête du guidon, si, si , je t’assure !!
    Sinon, moi j’ai abandonné les régimes depuis peu, et je ne me pèse qu’une fois par semaine, et encore (c’est dur parce qu’au pire du pire, j’en étais à trois fois par jour …). Dès qu’il sera réimprimé, je vais m’acheter le bouquin de Zermati, Maigrir sans régime ; et j’aime beaucoup les billets du blog Pensées de Ronde sur le sujet ! Bises 😉

    [Répondre]

  2. Nashii 13/04 à 2:27

    En même temps, t’as divorcé, je ne suis pas sure que ca me rassure… 😉
    Pensées de Ronde, j’aime beaucoup aussi. Ah l’acception de soi…

    [Répondre]

  3. Béatrice 13/04 à 2:39

    Oui, bon …. 😉 Mais ton Monsieur et mon ex ne sont sûrement pas comparables …(je pèse mes mots) !

    [Répondre]

  4. sabine 13/04 à 3:20

    Le régime ducon, euh dukan, je l’ai fait aussi! à je suis comme toi il faut que je retrouve la motivation et c’est DUR! par contre grand mari n’a pas intérêt de me traiter de gros tas un jour sinon je lui casse la gueule!

    [Répondre]

  5. La poule pondeuse 13/04 à 3:54

    Ici comme Béatrice abandon total des régimes depuis la lecture de Zermati il y a quelques année ; je reprenais toujours ce que j’avais perdu avec les pénalités de retard. Depuis que je ne fais plus de régime je suis à peu près stable par contre (même si je fluctue un peu mais pas grand chose -en même temps je ne me pèse jamais ou presque). Pour savoir pourquoi tous les régimes sont à peu près intenables (et aussi pourquoi c’est aberrant et franchement cruel de dire « être mince c’est une question de volonté »), on peut déjà voir le site de Zermati gros.org

    [Répondre]

  6. MissBrownie 13/04 à 7:55

    Dans un couple, il y a souvent des hauts et des bas surtout quand les enfants sont petits…
    Avec Mr Réglisse tout va bien mais il y a eu des périodes moins roses.

    Pour le régime, une collègue a fait WW sans se priver et en faisant un peu de natation et elle a perdu 8 kilos en 4 mois.

    C’est vrai qu’avoir des amies pour se confier, ça fait toujours beaucoup de bien.

    Courage 😉

    [Répondre]

  7. sabinounette 13/04 à 8:22

    Bon ben décidément… je me reconnais beaucoup dans ton texte !!! Le régime en moins… J’ai assez de chance de ce côté là ! Mais pour le reste, c’est vraiment presque ça ! Côté mariage, ça s’est bien arrangé, mais c’est pas tous les jours facile non plus. Et mes gosses peuvent être vraiment insupportables… et géniaux !
    Sinon pas de meilleure amie ici non plus… je dirais même très peu voire pas d’amie… mais bon, je fais avec, de toutes façons je n’ai pas le choix !
    Ma méthode : j’essaie de rester zen et de positiver. Mes enfants vont bien, j’ai un toit sur la tête, y a pire !!! Des fois, ça marche, d’autres fois, ça marche pas ! 😉
    Bon allez, j’arrête de te raconter ma vie ! Courage, tu vas t’en sortir !!!

    [Répondre]

  8. Nashii 13/04 à 10:18

    @sabine : zéro motivation… j’ai baissé le bras… je te rassure, mon mari ne m’a jamais non plus traité de gros tas !
    .
    @la poule : très intéressant ton site ! et heureusement pour moi, j’ai n’ai pas payé les pénalités… ouf.
    .
    @missbrownie : merci pour tous les encouragements 🙂
    .
    @sabinounette : Tu as raison, ca fait un peu « problème de riches » que de s’inquiéter de son régime et de ces enfants merveilleux… j’ai conscience quand même que je ne suis pas dès plus à plaindre.

    [Répondre]

  9. sophie 14/04 à 4:29

    je me reconnais beaucoup dans ce texte …Mes 2 vraies copines se sont éloignées après la naissance de ma 1ere et là avec la 2e, ont carrément désertées … C’est vrai qu’à 35ans, avoir des enfants c’est totalement aberrant et prématuré, n’est ce pas? Avec Chéri-chéri, c’est bien tendu et ma 1ere est supra chiante, ma belle-fille me porte sur les nerfs (bon, ma 2e n’a que 15 jours, et encore tout à fait charmante…). Très loin de cette satané famille Ricoré !
    Et ça serait dommage de faire un régime drastique quand on aime autant cuisiner que toi ! Le sport c’est plus efficace que de se priver et de culpabiliser à la moindre miette de sucre.
    Bien sûr que ce sont des « problèmes de riches », mais ce sont les tiens et forcement ils te tiennent à coeur, c’est normal. Bon courage !!!

    [Répondre]

  10. pâte à crêpe 15/04 à 7:09

    Bon, je suis également de la partie dans le choeur des couples bien tendus, et suis mélangée du soulagement de ne pas être seule en galère mais aussi de tristesse pour tous.
    Chez nous on a décidé d’aller voir un thérapeute pour nous aider à faire le tri, parce que trop c’est trop on se fait compresser par les contextes et casseroles, on se perd. Je pense et espère de tout mon coeur que ça va aider et peut être ç’est une idée pour toi.
    Je le confie ici car c’est après avoir entendu une copine expliquer qu’elle avait bien avancé avec son mari sur des points compliqués que ça m’a décomplexée sur l’idée je l’ai proposée (enfin presque imposée) au mien.
    J’ai même plus le temps de penser aux 3 kgs mollement mais solidement incrustés entre les restes de vergetures de mon bidon!! et je mange plein de chocolat qui console même pas!

    [Répondre]

  11. zalapabelle 16/04 à 7:03

    Je lis que des trucs sur les régimes en ce moment, c’est un signe ? Je vais « essayé » de faire comme toi déjà, ce sera bien. Moins de graisse.

    [Répondre]

  12. Nashii 16/04 à 8:43

    @sophie : c’est donc difficile pour tout le monde ? Je crois que les amies, c’est important mais il est vrai que ca ne se trouve pas comme ca…
    Ta phrase sur le plaisir de cuisiner m’a beaucoup marqué et me trotte dans la tête depuis. Je crois qu’effectivement je retrouve le plaisir de manger avec plaisir ce que je cuisine et pas seulement me goinfrer de saloperies…

    [Répondre]

  13. Nashii 16/04 à 9:03

    @pâte à crêpe : l’idée d’un thérapeute m’a traversé l’esprit mais 1, je ne saurais pas à qui m’adresser et 2, je ne vois vraiment pas comment aborder le sujet avec Monsieur, pas certaine qu’il saisisse l’ampleur de la situation. quoique, pour être honnête, je note qu’il fait pas mal d’effort en ce moment…

    [Répondre]

  14. Nashii 16/04 à 9:09

    @zalapabelle : ca serait déjà un bon début,non?

    [Répondre]

  15. emma 22/04 à 3:08

    quel super article, je pourrais écrire le même…je me sens moins seule tout à coup, je suis entourée de personne noyées sous le bonheur…alors pas envie de discuter de tout ce qui me tombe sur la tête et ne parlons pas de l’intérieur de ma tête, je suis une « cogiteuse ».
    Alors mille fois merci.
    je retourne à mes questions existentielles…et un morceau de crunch.

    [Répondre]

  16. Nashii 28/04 à 2:44

    @emma : de rien, de rien… ces articles ont justement pour intention de partager tout, absolument tout. Ahhh le crunch, encore un drame.

    [Répondre]

Donnez votre avis