6h30 : Le réveil sonne. Je le repousse et j’allume la lumière. (Note à moi même : Il me faut un simulateur d’aube) (Note aux lecteurs : Mais que quelqu’un m’offre un simulateur d’aube !!).

6h40 : Le réveil re-sonne. Je me lève et me jette dans la douche.

7h: Lavée, habillée et pas toujours (bien) maquillée, j’attaque le préparation de la lessive du jour.

7h15 : La lessive est programmée pour la nuit suivante. Je tire Petit Bonhomme et le Dernier de leurs lits. Grand Bonhomme qui lit déjà depuis 15 min se précipite à table.

7h30 : Tout le monde se bat dévore ses céréales, ses BN / Pépito / tartines avec avidité. Pendant ce temps, je prépare les goûters pour le soir. Penser aux bouteilles d’eau, aux sacs de judo, aux sacs de piscine, à le monnaie pour le pain, et mettre le tout dans le sac de la nounou. Grand Bonhomme est déjà parti se préparer.

7h40 : J’ejecte tout le monde vers la salle de bain pour un lavage mains-bouche-dents. Je nettoie la table et passe le balai pendant que Monsieur prérare le Dernier. Un dernier coup d’œil sur le calendrier de la famille pour penser aux rendez vous à venir.

7h50 : Je suis prête à partir, le Dernier n’a encore pas choisi son T-shirt parce que « Je veux Mickey »… « Ah non Cars »… « Ah non Mickey »…

8h : La poussette et tous les sacs sont sur le vélo. Il faut en penser à prendre les doudous, le change, le badge, les clés, et rappeler aux Bonhommes qu’ils doivent mettre leur tenue de sport, préciser s’il y a cantine ou centre de loisirs. Enfin, départ pour la Crèche.

8h10 : Je dépose le petit et la poussette à la crèche. Il est ravi, je suis ravie.

8h20 : Le vélo est plus léger. C’est parti pour 35 min de pédalage.

8h50 : Arrivée au travail, c’est parti pour une matinée non stop.

12h : Déjeuner avec les collègues : Vrai moment de détente de la journée.

13h : Un café plus tard, retour à mon bureau. Je pense qu’il faut prendre rendez vous chez le médecin pour le Petit.

17h, si j’ai rendez vous pour les Bonshommes chez le docteur ou 18h30 ou 19h ou 19h30 si j’ai du travail : J’enfourche mon vélo pour le retour.

19h : Arrivée à la maison, les enfants sont douchés. Je vérifie les devoirs de Grand Bonhomme tout en me demandant ce que je vais faire à manger. Je signe les cahiers, fait les chèques ou les enveloppes de circonstances.

19h15 : J’ouvre le frigo en me demandant encore ce que je vais faire à manger.

19h30 : J’ai trouvé quoi faire à manger (Crudités – ratatouille – jambon), tout le monde passe à table. Le repas se passe dans le calme les cris et l’énervement. Ils sont fatigués, je suis fatiguée.

20h10 : J’ejecte tout le monde vers la salle de bain pour un lavage mains-bouche-dents. Si Monsieur est là, je nettoie la table et passe le balai, pendant qu’il gère le débarbouillage. Sinon, c’est moi qui m’y colle.

20h30 : Petit Bonhomme et le Dernier râle à qui mieux mieux pour avoir une histoire. Je finis par céder malgré l’heure qui s’écoule (Respect des règles de discipline positive…). Tout le monde au lit. Je pense à vérifier les gourdes d’eau, ca m’évitera de me relever la nuit. Quoique.

20h40 : Le Dernier qui a trop siesté à la crèche, n’a pas sommeil et me rappelle pour la millième fois.

20h50 : Le Dernier finit par se coucher en pleurant.

20h55 : Le Dernier me rappelle pour un calin et faire le paix.

21h : Je me pose sur le canapé et j’ouvre l’ordinateur. Monsieur propose une série ou un film en VOD.

21h15 : Dimanche ou lundi, c’est repassage. Un autre jour, c’est le tri des papiers. 2 jours sur 7, c’est Excel pour le travail, 3 jours sur 7, c’est le tri des mails et Candy Crush…

22h : Je sens que je vais bientôt fermer les yeux. Je saute 2 ou 3 lignes d’Excel… demain, ce sera surement faux. Je me reproche de ne pas avoir pris le temps de faire un article sur le blog.

22h30 : Je sombre sur le canapé ou dans mon lit si j’ai eu le courage de m’y lover.

23h30 / 2h30 / 3h30 / 5h : Le Dernier m’appelle. Suivant l’état de mon cerveau ou les soucis du moment, je me rendors plus ou moins vite.

6h30 : Le réveil sonne….

A bien y réfléchir, j’ai trouvé mon épitaphe : « Elle pensait à tout, tout le temps, pour tout le monde. Mais pas souvent à elle. »

NB : Et je vous rappelle que vous avez encore des places pour Clochette et la Fée Pirate à gagner ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Be Sociable, Share!
,
Trackback

5 commentaires untill now

  1. Béatrice 24/03 à 12:51

    Quand les enfants grandissent, les choses s’allègent un peu …
    Bonne semaine !

    [Répondre]

    Suzie 24/03 à 6:56

    Oui surtout le vélo !! 😉

    [Répondre]

    Nashii 24/03 à 9:56

    😀

    [Répondre]

  2. Suzie 24/03 à 6:58

    Ben oui, ça fait des sacrées journées !! Vivement qu’ils aient 15 ou 16 ans et qu’ils se déplacent seuls !

    [Répondre]

  3. sabine 28/03 à 9:40

    D’accord avec Suzie ! Dans quelques années, ce sera un peu plus simple… Mais en attendant… :-p

    [Répondre]

Donnez votre avis