gateau marsupilami 2Il y a deux jours, alors même que je préparais le gâteau d’anniversaire du Dernier, j’ai réalisé (ce blog est ma mémoire…) que je ne vous avais pas montré mes réalisations de l’année dernière. Mais il n’est jamais trop tard.

En 2014 donc, Grand Bonhomme a eu 8 ans et alors même que je manquais d’idée pour le choix de ton gâteau, je me suis rappelé son petit trip du moment : le Marsupilami. Et voilà le résultat :

gateau marsupilami

gateau marsupilami 2

En fait, je pensais que ca serait très compliqué et puis finalement pas. Et je crois que ce qui m’a fait le plus plaisir, c’est qu’un des petits copains de Grand Bonhomme m’en a reparlé cette année !

Evidemment, Petit Bonhomme n’était pas en reste. Pour souffler ses 6 bougies, il m’avait demandé un gâteau « à étage », à la vanille, au chocolat au lait et au chocolat noir. Pour le coup, la réalisation a été plutôt facile mais le résultat était surtout un énooooorme gâteau (sans compter les difficultés pour le transporter jusqu’à la salle de la fête d’anniversaire) que nous avons mis plusieurs jours à finir !

anniversaire Gateau chocolat

anniversaire Gateau chocolat 2

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,

Lundi dernier, j’ai pris rendez vous chez la pédiatre pour une visite de « routine » pour le Dernier. Il faut dire que l’hiver nous avait laissé tranquille et qu’à l’inverse de moi et mon combi angino-sinusite (oui, j’invente des maladies), les enfants s’en sortaient sans encombre et je voyais déjà arriver le printemps avec joie. Nous n’avions donc pas vu la pédiatre depuis plusieurs mois.

La visite de « contrôle » du mercredi s’est super bien passé. Vérification des vaccins, ampoule de vitamine D, homéopathie pour le traitement de l’exzéma. All good.

Mercredi à 19h, le Dernier avait 39°C de fièvre.

Jeudi matin, le Dernier, fourré au Doliprane, est parti vaillamment à l’école. La maitresse l’a rendu en fin de journée sur un « Il est un peu chaud ». Traduisez : il est rouge brulant, et un peu ko mais je savais que vous arriviez dans 30 min donc je vous le rends tel quel. Il avait à nouveau plus de 39 de température.

Vendredi matin, il n’était vraiment pas en état d’aller à l’école, même avec son Doliprane. Je suis donc restée pour le garder ET travailler depuis à la maison (Je vous ai dit que j’ai un chef compréhensif). Après quelques mémorys (ies?) et quelques puzzles sur la tablette (merci Lucky Sophie pour cet article qui tombait à propos !), et une visite chez la pédiatre (Grosse RhinoPharyngite), j’avais une réunion en ligne et j’ai proposé Cars sur la tablette. Mais là, bug : refus catégorique. J’ai donc dû faire au mieux avec un Dernier sur les genous, qui jouait avec la roulette de ma souris (adieu Power Point) et qui m’appelait toutes les 10 secondes (Mamannnnnn!). Je n’ai pas vu les visages de mes collègues – audio sans visio : ouf – mais j’imagine que certains ont dû grimacer, quant aux autres, ils ont salué mon effort et gratifié d’un « C’est mignoonnnn ». On voit bien que ca n’est pas le tien !

Le week end fut bien trop court mais c’est terminé avec un Dernier toujours à 39 et un Petit Bonhomme… à 39° !!

Lundi, c’est donc Monsieur qui est resté pour gérer la marmaille et conduire tout le monde chez la pédiatre. Hier, nous avons sollicité BôPapa et BelMaman… et misons, après 5 jours à haute température sur les pouvoirs magiques de antibiotiques, même pas automatiques, pour nous sortir de ces difficultés.

Conclusion de cette histoire : j’ai vu là comme un signe du destin. Mon étoile me disait :  » ne va plus jamais chez la pédiatre sans une BONNE raison! » #Fail

Heureusement, aujourd’hui, c’est mercredi.

Rendez-vous sur Hellocoton !
,

Il y a presqu’un an de cela, je vous racontais comment Petit Bonhomme commençait à s’intéresser à la lecture. A l’époque, refroidie par l’expérience de Grand Bonhomme qui, lui, avec son caractère $!?§$, avait décrété qu’il ne saurait pas lire avant le CP, je m’étais dis « on verra bien ».

Et puis, vers avril, il s’était emparé de la méthode d’apprentissage de lecture de son frère pour m’informer que, dorénavant, la lecture du soir serait remplacé par une page de lecture. J’ai tâté le terrain auprès de la maitresse qui m’a simplement dit « S’il a envie, il ne faut pas l’arrêter dans son élan. Pour la lecture, ce qui est fait n’est plus à faire! ». J’ai donc suivi le mouvement impulsé par Petit Bonhomme.

Et voilà comment, en juillet, il commençait à tâtonner et en août, le déclic se faisait : il lisait !

Petit Bonhomme a donc commencé la Grande Section en Septembre dernier en sachant lire.

Aujourd’hui, il aime toujours autant çà et commence à faire la lecture à son petit frère. C’est tellement mignon de les retrouver ensemble, penché sur un même livre, dans le lit du Dernier qui évidemment, regarde son frère avec des yeux émerveillés et reconnaissants !

Ah, ils sont bien différents mes enfants. Autant Grand Bonhomme est archi sérieux mais perturbé par une psychologie torturée, autant Petit Bonhomme est enfantin dans son comportement mais très avancé dans ses apprentissages… Bien entendu, je me pose une fois encore beaucoup de question à propos de la suite :  comment va t’il aborder le CP? Va t’il s’ennuyer? S’ennuie t’il déjà?

Pour anticiper d’éventuelles futures difficultés, j’ai abordé la question avec l’une des maitresses (il en a deux…) et j’ai juste obtenu comme réponse qu’il n’avait de toute façon pas la maturité émotionnelle pour changer de classe. Donc, on attend. Et on verra à la rentrée prochaine en CP…

Et pour info, voici la méthode de lecture que nous avons utilisé :

Methode lecture

N.B.: Chaque chose en son temps, on parlera de Grand Bonhomme une prochaine fois !

Rendez-vous sur Hellocoton !
,

Juin, c’est la fin de l’année scolaire. C’est aussi, l’anticipation de l’année scolaire suivante. Notamment en ce qui concerne les activités extra-scolaires.

L’année dernière, j’avais réussi à organiser des mercredi plus que corrects. Pourtant Grand Bonhomme m’avait plus d’une fois fait comprendre que partir au judo le mercredi après midi et le samedi après midi n’étaient pas des horaires qui lui plaisait.

On était à deux doigts de laisser tomber quand Grand Bonhomme a gagné son championnat de fin d’année. A savoir qu’il a gagné 3 matchs de suite et qu’il est revenu avec une grosse coupe, il était RAVI ! Et du coup, le voilà hyper motivé pour l’année prochaine. Mais pas aux mêmes horaires.

Évidemment, devant tant enthousiasme, Petit Bonhomme veut lui aussi se lancer dans le judo.

Les voilà donc tous les deux inscrits aux cours de judo le soir en semaine.

Ça, c’est fait.

Mais c’était le plus facile.

Parce que ces petits messieurs veulent poursuivre le tennis, Petit Bonhomme veut continuer l’athlétisme et veut commencer la musique! En encore, j’ai réussi à les convaincre que la natation, c’était un peu trop…

Certains me diront qu’il faut les limiter, que trop d’activités les fatiguent. C’est un point de vue certes. Mais je n’arrive pas à me décider. J’aime le terme qu’emploie Cécile quand elle compare les parents à des révélateurs. Même si je fais exactement l’inverse de ce qu’elle prône, à savoir plusieurs activités au lieu d’une seule! Je souhaite leur ouvrir plusieurs portes afin qu’ils puissent choisir en connaissance de cause ce qu’ils aiment ou pas, s’ils sont plutôt sport ou musique, plutôt équipe ou individuel… L’avenir me dira si j’ai eu raison.

En attendant, je n’ai pas encore les horaires de l’éveil musical mais je pense que l’organisation des mercredis de l’année prochaine va être un peu plus compliquée que cette année !

Et quand je pense que l’année suivante, il y aura aussi école le mercredi matin…

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , , , , , ,

Allez, vite, vite, avant d’oublier : les gâteaux d’anniversaire 2013 !

Tout d’abord pour Petit Bonhomme, qui m’a demandé un gâteau Capitain America. Ah, il est beau ce Capitaine America mais franchement, j’avais peur de me rater. J’ai cherché par monts et par vaux et au hasard de nos lectures, Petit Bonhomme a convenu qu’un beau bouclier ferait aussi un très beau gâteau.

Le gâteau préféré de Petit Bonhomme étant le roulé au Nutella, j’ai fait 3 génoises rondes et je les ai assemblées avec des couches de Nutella. La déco a été faite avec de la pâte à sucre évidemment. A noter que j’ai changé de marque de pâte à sucre car la Renshaw que j’utilisais auparavant avait un goût trop prononcé de fruits rouges. J’utilise désormais la ScrapCooking et le goût est très très léger. Ce qui n’empêche pas la plupart des enfants de la mettre de coté pour ne manger que le meilleur !

Et voilà le résultat :

En cours de construction…

Les petits trous, c’était pour les bougies… La figurine plantée est du meilleur effet sur les enfants !

Avec un bouclier Capitain America comme plateau, la classe !

Grand Bonhomme, de retour dans l’esprit SuperHéros, m’a demandé Iron Man. Sur une base de Chocolat Crème de Marron (divin!), recouvert d’un glaçage chocolat, j’ai réalisé un « visage » de Iron Man, en pâte à sucre ScrapCooking et un petit peu de pâte d’amande blanche. Voilà le résultat !

Et toujours la petite figurine plantée !

Pour mémoire, voici les gâteaux 2012, 2011, 2010 et 2009 !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , , , ,

Je suis un cas désespéré. Vraiment désespéré. Parce que l’année dernière, je vous expliquais que j’avais oublié de vous parler des gâteaux d’anniversaire de l’année d’avant et j’oubliais de vous parler de l’année en cours. Donc, cette année, je vous parle encore de l’année d’avant mais je vais essayer de vous parler aussi de l’année présente. Est ce que vous me suivez? Non? C’est pas grave, je suis sure que ça va venir.

Voilà donc.

Pour son anniversaire de 2012, ses 4 ans donc, Petit Bonhomme m’a demandé un gâteau « Robot ». Pourquoi « robot »? Je ne sais pas. Il lui passe des drôles d’idées dans la tête parfois à mon Petit Bonhomme.

Gâteau chocolat classique, carré, recouvert de pâte à sucre coloré rouge et jaune, Smarties pour la déco et voilà le résultat :