Après les commentaires de Béatrice et Sabine sur ma tenue et surtout ma coiffure lors du mariage de mes amis S&M, il m’a semblé une bonne idée de vous expliquer, même sommairement comment j’avais fait mon chignon.

J’étais même partie pour vous faire une vidéo mais j’ai réalisé que cela me demanderait un appareil photo stable, un environnement adéquat, un transfert vers mon ordinateur, une mise en ligne et surtout plus de 10 min seule, l’un ou l’autre de ses éléments étant tout simplement difficile voire impossible à réaliser. Donc, voilà, je n’ai pas eu l’ambition d’essayer. Pardon.

Comme je n’ai jamais « appris », j’ai d’abord essayé de me rappeler de la façon dont ma coiffeuse l’avait fait il y a 10 ans de cela, pour mon mariage. Ensuite, j’ai cherché sur internet des démonstrations mais j’avoue ne pas avoir trouvé d’explication correspondant à mon souvenir, donc j’ai tâtonné. Et voici mon guide perso.

D’abord, il faut que les cheveux soient lavés depuis 2 ou 3 jours, parce que les cheveux trop propres glissent. Sinon, je crois qu’on peut mettre de la cire pour obtenir de la matière.

Ensuite, il ne faut pas hésiter à user et abuser de la laque pour fixer le tout. Certains sites proposent même d’humidifier légèrement les cheveux pour améliorer la tenue.

Enfin, il faut savoir que pour un bon maintien du chignon, il faut une base serrée fermement qui sert de support pour le reste du chignon.

1- Pour commencer, brosser les cheveux tous en arrière.

    

 Vue de derrière           Vue du dessus

2- Séparer une mèche assez épaisse qui part du milieu du front jusqu’au dessus de l’oreille droite. La maintenir avec une élastique, elle servira à la fin.

3- Crêper les cheveux arrières. Laquer. Plaquer les avec des pinces comme celle là…

…que vous prendrez soin d’incliner légèrement.

Brosser les cheveux de la moitié gauche du crâne vers l’arrière droit, un peu comme pour une queue de cheval sur le coté et plaquer les avec des pinces, en prenant soin de croiser ces pinces avec les précédentes. Ce sont ces pinces en croisillon qui vont servir d’attache pour la suite du chignon. Laquer encore.

4- Crêper les mèches restantes à droite. Laquer les. Lisser les vers la gauche puis tourner les cheveux pour former une banane avec toutes les mèches (sauf celle de devant), en vous aidant du pouce ou d’un peigne à tige. Lorsque les cheveux sont trop longs, enrouler la longueur sur elle même pour cacher les pointes dans la banane. Fixer le chignon avec des pinces à chignon, en prenant soin de passer les pinces à chignon sous le croisillon. Ne pas mettre de pince à droite pour garder un beau lissage sur la banane.

5- Pour finir, reprendre la mèche du devant, la garder unie ou la séparer en deux ou trois mèches séparées. Bien lisser ces mèches car ce sont elles qui donnent le « fini » du chignon. Les fixer l’une après l’autre soit en les passant par le dessus de la banane, soit en dessous. Il faut faire disparaitre l’extrémité des mèches dans le chignon avec des pinces à chignon simple.

6- Pour ma part, comme je n’étais pas pleinement satisfaite de la finition du coté gauche de la banane, j’ai acheté des fleurs en tissu montées sur pince que j’ai fixé à gauche.

Et voilà le résultat :

chignon mariage

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

Comme parade à la crise Non-iène, j’ai entrepris de faire des activités « à deux » avec mon Grand Bonhomme. J’ai donc laissé Petit Bonhomme à Super Nounou afin de consacrer mon vendredi de farniente à mon ingrate progéniture, Grand Bonhomme…

Au programme : activités collage, gommettes, dessin. Le tout suivi d’une recette de gâteau : Un « chocobanane » ! Cette recette est une dérivée de la recette du cake à la banane, p20 de l’excellent bouquin Les cakes de Sophie.

Ingrédients :
– 3 oeufs
– 170 g de beurre demi-sel
– 160 g de sucre
– 150 g de farine
– 1/3 de sachet de levure chimique
– 2 bananes
– 100g de chocolat noir
Préparation :
– Faire fondre un peu de beurre dans une poele. Y couper les bananes (en rondelles ou sur la longeur, c’est au choix) et saupoudrer de sucre. Faire revenir 5 à 10 min pour caraméliser un peu le tout. Faire cuire plus ou moins selon la consistance souhaitée dans le cake final.
– Fouetter les 3 oeufs avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange mousse et blanchisse.
– Ajouter la farine et la levure et fouetter encore le mélange
– Pendant ce temps, retirer les bananes de la poèle et y faire fondre le reste de beurre. Bien décoler les sucs (le fond de la poèle)
– Ajouter le beurre fondu au mélange précédent et bien mélanger.
– Couper le chocolat en pépites plus ou moins grosses selon vos gouts.
– Beurrer 6 ramequins.
1ière version (pour présentation individuelle) :
– Verser de la pate dans les ramequins, jusqu’à moitié environ. Parsemer de pépites (la moitié) et de bananes (la totalité).
– Verser le reste de pâte dans les ramequins. Parsemer le reste de pépites.
– Mettre au four à 180°C pendant 20 min environ. Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau qui doit ressortir propre.
Cette stratégie un peu étrange me permet de conserver quelques pépites en hauteur. Sinon, elles coulent lamentablement au fond.
2ième version (familiale) :
– Ajouter les bananes et les pépites à la pâte précédente et mélanger délicatement. Si la pâte est encore chaude, le chocolat va commencer à fondre dans la pâte pour donner un cake un peu plus chocolaté. Mmmmm….
– Répartisser la pâte dans les ramequins.
– Mettre au four à 180°C pendant 40 min environ. Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau qui doit ressortir propre.
Conseils de dégustation : A servir encore tiède, accompagné d’une boule de glace vanille ou banane chocolat (Ben & Jerry’s) et éventuellement (pour les grosses gourmandes comme moi ! ) d’une sauce au chocolat.
Résultat :
Rien à redire. Tout a été dévoré jusqu’à la dernière miette ! C’est un peu dense (donc tu ne fais pas de tartiflette juste avant ! ) mais c’est super méga miam.
A vos fourchettes !
Rendez-vous sur Hellocoton !
, , , ,