Voilà maintenant 10 mois que j’ai repris mon activité professionnelle et par la même occasion mes activités sportives.

Si vous suivez un peu, cela fait bien plus longtemps que j’ai repris la course à pied : depuis le mois de septembre qui suivit les 1 an du Dernier. J’essayais d’en faire tous les dimanches mais mes débuts ont été cafouilleux : manque de temps, manque d’organisation, manque de volonté… J’ai résolu mes problèmes de douleurs au genou  et l’année suivante, j’étais reparti du bon pied. En plus, j’avais trouvé une copine avec qui courir. Evidemment, cette bonne copine n’a rien trouvé de mieux que de tomber enceinte – c’est pas possible, ces filles qui font des enfants – et j’ai donc du me préparer un peu toute seule pour les différentes courses qui ont ponctuées mon année (La parisienne, Odyssea, le Bois de Boulogne et les Princesses)

Bon, maintenant que S. a accouché – et qu’elle a fini sa rééducation du périnée – nous pouvons reprendre notre entrainement. De plus, comme un certain nombre d’entre vous (hormis Béatrice…),  j’ai désormais mes mercredis matin libres et j’ai décidé que, jusqu’à ce que le temps me permette, j’irai courir aussi les mercredi matin.

La prochaine échéance à venir est dans 5 semaines : Odyssea ! Je me suis inscrite aux 10 km ET au 5 km. Les 10km pour faire un temps, les 5 km pour soutenir E-Zabel et les autres blogueuses qui voudront bien participer !

Bon, je vous parle de tout cela mais ca n’est pas le plus important, même si cela doit avoir son rôle. Ce dont je voulais vous parler, c’est de mon quotidien car depuis ma reprise du travail, j’ai repris le vélo. Pour aller au travail : 30 min, pour rentrer du travail 30 min. Et voilà : 1h de vélo par jour, 4 jours par semaine. Et plus les jours passent et plus c’est facile et surtout plus je m’affine. Plusieurs personnes m’ont fait la réflexion : j’ai mincis. Comme je vous rappelle que je ne me pèse plus, je ne peux pas savoir si j’ai maigris mais je constate avec plaisir que je rentre plus facilement dans mes pantalons.

Mon bilan hebdomadaire au bout de 10 mois, est donc de 4h de vélo et 1h de course à pied, à minimum. Et si les choses se déroulent bien, je pourrais passer à 4h de vélo, 2h de course à pied et 30 min de natation par semaine car oui, je vais même essayer d’aller à la piscine pendant la pause repas du vendredi. Waouh, n’est ce pas?

Bon, maintenant, le problème reste mes bras tout flasques et contre lesquels il faut que je trouve une solution. Chaque chose en son temps !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,

Quelque part dans ma tête, quand je pense à mes enfants, je voudrais pouvoir tout leur offrir, qu’ils puissent tout faire et avoir accès à tout.

Je ne sais pas quels trésors sont cachés en eux et je voudrais leur ouvrir toutes les portes afin qu’ils trouvent celle par laquelle ils passeront le mieux. Je rêve de les voir à la fois jouant au tennis, grattant une guitare, essayant ceci ou cela, cherchant ce qui leur convient, ce qui leur plait, ce qui les épanouira.

Je m’en voudrais de découvrir sur le tard, trop tard, qu’ils avaient un don caché et qu’ils sont passés à côté parce que je n’étais pas là pour le leur montrer.

Alors, voilà, on expérimente.

Dans notre ville, les activités extra scolaires sont proposées à partir de 5 ans. Sauf le foot en salle « 2 contre 2 », qui commence à 4 ans. Aussi, l’année dernière, je n’ai pas cherché quoique se soit pour mon Grand Bonhomme. On a pris le foot en salle alors même que mon Grand Bonhomme n’a pas vraiment le profil d’un footeux. Au moins, ca lui faisait faire un peu de sport et de motricité. Ce que je ne savais pas, c’est que les villes avoisinantes proposent des activités à partir de 4 ans. Et elles sont nombreuses.

Cette année, j’ai anticipé et creusé la question. Enfin, aussi parce que le site de foot en salle a fermé. Donc, pour les 5 ans, j’ai trouvé quelques trucs sympa : hockey sur glace, natation, trampoline, découverte musicale, judo, foot, rugby, escrime. Ca fait beaucoup et il a fallut faire des choix. D’abord, j’ai éliminé les activités un peu lointaines parce que trimbaler les loulous en voiture, et notamment le tout petit à quelques mois, ne me semblait pas être une très bonne expérience à vivre. Il restait donc la natation, le trampoline, la découverte musicale, le judo et l’escrime.
Le trampoline étant le jeudi soir… éliminé.
L’escrime me plaisait beaucoup mais samedi midi… oups, éliminé.

Nous avons mis une priorité sur la natation parce que je pense que savoir nager est une bonne chose pour un petit. La première année de natation a pour objectif de savoir barboter pour rejoindre le bord. Si en plus, il arrive à simuler une brasse ou un crawl, c’est tout bénéf !

Bon, le problème est que la natation tombe au même horaire que la découverte musicale. Adieu la découverte musicale. Ce qui est une grande déception pour moi car je voulais vraiment que Grand Bonhomme touche un peu à la musique. Même si, quand je l’entends chanter, je comprends qu’il a probablement récupéré le gène « chante faux » de son père…

Il restait donc le judo, qui l’emballait totalement et auquel était également inscrit un de ses copains de classe. Du coup, c’est moi qui emmène les deux garçons et c’est l’autre maman qui les ramène. Au moins, je n’ai pas à patienter pendant la durée du cours et je peux rentrer à la maison.

Et voilà donc à quoi sont occupés mes mercredi : le matin, judo, l’après midi, natation. Et dire qu’il n’y en a qu’un seul !

Au final, après 5 mois de pratique, Grand Bonhomme est un champion pour faire la planche, il barbote tant bien que mal vers le bord mais ne le rejoins pas encore et nage, par contre, super bien sur le dos. Quant au judo, il pratique des prises qui s’appellent « le crabe et la crevette », « le canapé »… c’est amusant et ca a l’air de bien se passer. Mais sans vouloir en faire un David Douillet, s’il persévère, je voudrais juste qu’il sache se défendre au cas où.

L’année prochaine, Petit Bonhomme aura lui aussi des activités extra-scolaires. Je ne sais pas encore ce qu’il voudra faire mais son tempérament est beaucoup plus sportif que celui de son frère. Et il faudra que je jongle entre les activités du Grand et celles du Petit. Et que fera le Grand de son coté? Encore du judo? Autre chose? Il y aura probablement des activités les soirs en semaine… Au fait, rappelez moi quand est ce que je reprends le travail?

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,