A Noël dernier (comment çà, c’est loin!?), plutôt que nous entasser tous ensemble dans notre appartement parisien, nous avions décidé de louer un petit « cottage » en Normandie. Évidemment, cette semaine là nous a offert le temps le plus pourri vu depuis de nombreuses semaines : pluie, pluie, averse, gouttelettes et parfois… pluie.

Aussi, après plusieurs jours enfermés dans les mêmes quelques m², nous avons pris le chemin de la plage. Malgré un vent force « beaucoup » et un crachin violent.

N’empêche, le ciel était super beau, les couleurs étonnantes, les modèles mouillés et la photographe (moi!) transie.

Voilà le résultat :

Rendez-vous sur Hellocoton !
,

livarot

Aujourd’hui, l’idée générale est de s’en mettre pleins les papilles ! Oui, parce que c’est pas parce qu’on est en famille qu’on doit oublier de se faire plaisir. Na.

Alors pour se baffrer de fromages normands et picoler un peu, c’est par ici que ca se passe.

D’abord les solides.

Première escale à Pont l’Evêque pour y acheter un fabuleux Livarot, un Camembert affiné au Calvados et un Pont l’Evêque, bien évidemment. Bon, comme je n’ai pas de tête, j’ai oublié de noter l’adresse, mais comme vous êtes très fort, vous traverserez la ville par la rue principale et vous arrêterez dans la Boucherie-Fromagerie qui fait le coin à droite après la rivière, en face d’un petit supermarché de produits régionaux. Ouais, c’est bon, ca va, je sais que c’est pas terrible mais vous ferez avec, j’en suis sure !

Et toujours à Pont l’Evêque, trouvez la Ferme Martin à la sortie de la ville (à Bourgeauville exactement) et achèterez d’énormes fromages à déguster bien fondant, tellement gros qu’ils ne rentrent pas dans leur boîte !

Deuxième escale à Livarot pour le visite de la Fromagerie Graindorge – le Village Fromager. On y apprends en détail le fabrication du fromage, ou plutôt des différents fromages fabriquées ici : Livarot, Pont l’Eveque (qui a dit « encore? »), Camembert et Coeur de Neufchâtel. Bon, nous, on est tombé sur un car de petits vieux en vadrouille. Notez que je n’ai rien contre les petits vieux, sauf qu’au moment de la dégustation, quand il faut patienter après tooouuuut le monde, c’est hyper super trop long. Donc pas d’achat ni dégustation mais la visite reste très intéressante quand même.

Troisième escale à la boucherie « Les Eleveurs du Pays d’Auge » à Le Breuil en Auge. Vous y trouverez de la viande de bonne qualité à un prix plutôt acceptable. Du moins, c’est ce qu’il m’a semblé.

Quatrième escale sur les étals de Trouville pour y acheter des produits de la mer tout frais sortis de l’eau. Bon, évidemment, vous pouvez également faire les criées des ports mais le levée à l’aube n’est vraiment pas mon truc alors on fait au mieux.  Ce sont les vacances tout de même, hein?

Bien entendu, vous trouverez toujours des bonnes choses à manger partout mais avec çà, vous avez de quoi faire, n’est ce pas?

Et maintenant, les  liquides, histoire de bien faire descendre tout ca.

Nous avons choisi d’aller visiter la cidrerie Paul Huet à Cambremer. Evidemment, je ne saurais trop vous conseiller d’y aller plutôt à la fin de l’année pour apprécier les machines en action. Sinon, vous visiterez les caves mais pas la fabrication en fonctionnement. Ici vous trouverez toutes les boissons à base de pommes, du simple jus de pommes au calvados 30 ans d’âge. Vous aurez toutes les explications et les dégustations qui vont bien pour faire votre choix.

Et avec çà, vous prendrez bien un petit gâteau ?!?  Direction L’atelier du Biscuit à Sannerville. Le bon truc : un partie des biscuits, à peine abimés, sont « déclassés » est vendu nettement moins cher qu’en temps normal, 4,90€ les 600 g au lieu de 7€ les 500g (en moyenne). Ma sélection : les moelleux au chocolat et les financiers.

Et voilà, vous comprenez maintenant comment ces merveilleuses vacances sont venues aggravées mon surpoids, me motivant un max pour le régime actuelle. Mais qu’est ce que j’aimerais m’avaler une bonne tartine de livarot !!

Edit 15/08/09 : correction des prix de la Biscuiterie.

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , , ,

honfleur

Évidemment les villes à visiter sont nombreuses et toutes plus agréables les unes que les autres. Voici mes préférés.

– Caen. La plus importante.

D’abord, le Château avec son vieux donjon et la vue sur le ville le long des remparts. Très beau. A l’intérieur se trouve également le Musée des Beaux Arts pour les adeptes, dont je pourrais faire partie, si je pouvais larguer mes lutins dans les oubliettes. Oups.

Ensuite, un parcours au travers de la ville permet de voir l’Abbaye aux Hommes, l’Eglise Saint-Etienne et l’Abbaye aux Dames. Nous n’avons visité que l’Eglise, particulièrement belle. En fait la ville dans son ensemble est très jolie.

Coup de coeur particulier pour le Rose & Grey, petit resto très sympa au coeur de la ville. A savoir qu’on a débarqué avec nos Bonshommes, notre poussette ultra chargée, à 13h et qu’on a été accueillie avec un énorme sourire. Elle nous a laisssé une grande place pour la poussette à coté de notre table, de façon  à ce qu’on embête personne. Elle a vite pris le commande de Grand Bonhomme pour qu’il soit rassasié et surtout occupé. La grande classe. Surtout à coté des autres resto qui ronchonnent plutôt en nous voyant les envahir. Avec en plus des galètes originales  ET bonnes. Et tout ca pour un prix tout à fait honnête !

– Lisieux. La ville de Sainte Thérèse.

Il n’est pas nécessaire d’être un fervent croyant pour apprécier la beauté de cette basilique, qui n’a que 50 ans. Oui, seulement. On est resté un peu sur notre faim à propos de l’histoire de Saint Thérèse, peu détaillée à mon goût. Et pour le plaisir, un petite de Grand Bonhomme regardant Jésus agonisant sur la croix : « pourquoi il a l’air triste le monsieur en maillot de bain? ». Heu…

Autre coup de coeur pour les Acacias, également bien conciliant face à notre Petit Bonhomme en pleurs et notre Grand Bonhomme déchaîné. Ici, la cuisine est plutôt classe, très bonne et travaillée, et le prix va avec. Normal.

– Honfleur.

L’Eglise Saint Catherine dont l’originalité réside dans sa double nef est très belle, très travaillée. La visite de la ville et du port est également très intéressante. L’office du tourisme organise des visites guidées qui peuvent être plus complète et détaillée qu’une visite « basique ».

– Deauville. Évidemment.

Ce n’est pas pour rien que cette destination est très prisée des parisiens. Cette ville respire le repos et la tranquillité. Les maisons à colombages sont très riches. Bref, si on avait des sous, on y viendrait plus souvent.

C’est à ce moment là que Petit Bonhomme a voulu mettre les pieds dans l’eau. Essayez un peu de traverser une plage de sable avec un poussette et deux enfants. C’est du sport. Monsieur portant la pousette sur son dos et Grand Bonhomme pleurnichant parce que « ca fait mal aux piiieeeeeds ». Les coquillages cassés sur le sable normand ne sont donc pas compatibles avec la peau douce et sensible des pieds nus de nos lapinous. En plus, faut savoir que la mer, en Normandie, elle se retire super loin. Crapahutage pendant 10 min au moins. Et finalement « l’eau, elle est trop froiiiide ». Rrrrrr. Et si je l’y jette? Noooonnnn. Pas bieeeennn.

Et demain? Demain, on reprend des forces !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , , ,

Pour nous vacances, ca ne veut pas dire farniente. En tout cas, pas que. Du coup, Monsieur et moi, on aime bien visiter, histoire de se culturer un peu les neurones. Alors en Normandie, on a surtout pensé au Débarquement. D’autant qu’on est tombé pile sur la période des cérémonies anniversaire, avec la venue de Barack et de toute l’américan team.

Concrètement, la côte Normande, de la pointe de Barfleur à Ouistreham, ce sont les plages du débarquement et les musées qui vont avec. Il faut reconnaitre qu’il n’y a pas grand chose à y voir. L’intérêt majeur est de se remettre dans le contexte, de s’imaginer les hommes en action, pour comprendre ce qu’ils ont réellement vécu. Je vous accorde que rien ne permet vraiment de se rendre compte de la dure réalité. Mais ca aide.

Il faut compter une bonne journée, au minimum, pour traverser le tout. Mais pas les musées, parce que Petit Bonhomme, pas trop patient (surtout pour regarder les films hommages) et Grand Bonhomme, un peu trop interrogatif : « Pourquoi il a une arme? Mais y’a des gens qui tuent des gens? ». Bof. Alors on lui a expliqué dans les grandes lignes et ca suffit.

Quelques points qui m’ont marquée :

– la Pointe du Hoc : la terre est ravagée par les obus. Un vrai gruyère. Juste devant d’immenses falaises.

Pour réduire cette place particulièrement dangereuse pour les troupes débarquant à Omaha Beach, le commandement américain avait décidé d’y faire pleuvoir un déluge de bombes et d’obus […]. Le 2ième bataillon de Rangers, spécialement entraîné, prit ensuite la position d’assaut dès l’aube du 6 juin en escaladant la falaise à l’aide de cordes et d’échelles démontables mais au prix de lourdes pertes, 135 Rangers sur 225 ayant été mis hors de combat. (Guide Vert – Normandie Cotentin)

cime– le cimetière américain de Colleville sur Mer : 9500 croix blanches à l’infini dans un environnement calme et reposant. (Wiki ici)

Des cartes géographiques à l’entrée montrent l’avancée des troupes alliées. Cela permet de se rendre compte qu’il aura fallu, par exemple, plus d’un mois aux troupes pour libérer quelques kilomètres de côte, quelques départements.

Bon, soyons sérieux quelques instants. Sans avoir été personnellement impliquée dans cette guerre, je pense que ce genre de visites fait partie de notre devoir de mémoire, de ce que nous devons nous même comprendre pour le transmettre à nos enfants. Cela permet de prendre concience de tous les sacrifices humains qui ont été nécessaires pour libérer notre nation et il est essentiel d’intégrer ces valeurs de courage, de force, d’entraide et de dévouement, grâce auxquelles nous sommes toujours Français aujourd’hui.

Pour cela, les livres d’histoire sont une bonne chose mais se retrouver au milieu de toutes ces croix, symbolisant des Morts enterrés ici, être saisie de frissons, d’un pincement au cœur ou d’un nœud au ventre, a, à mes yeux, plus de puissance pour comprendre l’Histoire que tous les professeurs, aussi convainquant soit il.

Voilà, hop, je range ma baguette d’instit.

Et demain? demain, on part à Caen !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , , ,

Comme nous étions venus pour des vacances « en famille », nous avons évidemment passé un certain temps, voir même un temps certain à des activités qui puissent les intéresser.

Alors, pour ce faire, je vous propose :

– la viste de la Ferme pédagogique de Lieu Roussel.

LieurousselVoici une ferme, une vraie, avec tout plein d’animaux de toutes sortes (mais en petit nombre pour certains) : cochons, ânes, chèvres, vaches, lapins… Bref, toute la smala ! L’intérêt réel est que tout est en libre accès. Pas de visite guidée mais des panneaux explicatifs un peu partout. On peut s’approcher des animaux, les caresser et tout et tout. Extra.

 

– la visite du Zoo de Cezna.

CeznaCezna, ca veut dire Centre d’Etude et de Recherche Zoologique Augeron. En fait de zoo, c’est surtout un grand parc. Les enclos sont gigantesques alors préparer vous à crapahuter. Les temps de visites indiquées sont réels, c’est à dire 1h pour le premier circuit et 1h30 pour le second. Notez que ca monte et ca descend pas mal donc, soit vos enfants marchent de bonne volonté, soit vous prenez votre poussette et vous allez muscler vos petits bras, soit vous fouettez vos enfants pour qu’il avance. Hue cocotte !

Pensez également à faire la balade en train. Cela permet de voir une extrémité du parc qui serait bien trop lontaine à pied. Et puis le train, c’est trop facile pour faire plaisir aux enfants. En plus, tout le monde est assis, ca repose.

Et pour finir, la mini ferme. Comme toutes ces voraces et aggressives adorables petites chèvres sont habituées à être nourries par les visiteurs, préparez vous au pire : à peine la porte franchie avec vos pop-corns et vous voila assaillis par une bande de bêtes à cornes… un peu effrayant pour les petits boubous.

Bon, voilà de quoi vous occuper un peu. Et demain? Demain, on débarque !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , , , ,

Dans la série, je rattrape mon retard, je vais accorder la semaine au bilan des dernières vacances, qui vous aideront peut être à préparer les vôtres.

De la semaine passée en Normandie, je vais vous livrer quelques trucs et idées. Ouais, je sais, c’est du réchauffé depuis mai, mais bon… vous ferez avec, hein? Z’allez pas faire vos exigeantes !

Pour commencer, le logement. Il est évident que vous pouvez tester  des gites locaux mais, pour assurer un minimum et pour pallier à notre organisation désastreuse de dernière minute, nous avons opté pour Pierre&Vacances, Normandy Garden.

Tout d’abord, l’accueil est super sympa, le personnel serviable et hyper souriant. Il est possible de louer un kit bébé composé d’un lit parapluie, d’une chaise haute, d’une poussette, d’un matelas à langer et d’une baignoire pour bébé pour 40€, ou uniquement le lit parapluie et la chaise haute pour 18€. A ce prix là, et pour la place gagnée dans la voiture, banco !

Le logement est correct et propre. 2 pièces, une pour les gamins et une pour tout le monde. La cuisine comprend tout le matériel qu’il faut et je la trouve plus complète que celle du Center Parc de Sologne (où nous étions en novembre dernier). Par contre, le canapé convertible en lit deux places est bien trop mou et bruyant à notre goût. Nous avons donc décidé de poser le matelas par terre pour la fin du séjour. Pas top mais on s’en remet. A noter également qu’on se les pèle un petit peu. Donc chauffage à fond pour commencer. M’enfin, on n’était qu’en mai.

Pour les petits loulous, le centre est pourvu d’une aire de jeu immense, qui en ce week end de mai est complètement déserte. Ils sont 5 mouflets pour 10 jeux : royal ! Il existe également un centre de babysitting et garderie pour les plus petits et les moins petits mais nous n’avons pas testé.

Par contre, le brochure parle d’un centre aquatique et là, big deception. Il s’agit plutôt d’une grand piscine, avec une rivière et des remous, des bassins extérieurs. De plus, la pataugoire est fermée donc Petit Bonhomme n’a pas pied. Et surtout l’eau est froide. Pour moi, la température de l’eau est un élément décisif et là : glaglagla. Donc, si la piscine est pour vous un critère déterminant, passez votre chemin.

Allez, maintenant qu’on est installé, demain, on commence les visites !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

He oui, cette semaine, Les Bonshommes, Monsieur et MamanNashii sont en vacances. Et même en vadrouille puisque nous partons trempouiller les petits petons de Bonshommes dans l’eau fraîche de la Manche !

Vive les chateaux de sable, les embruns et la mer !

Vive le sable dans les chaussures, la pluie et les algues…

En espérant que Grand Bonhomme apprécie la découverte de la mer, même froide…
que Petit Bonhomme ne mange pas autant de sable que d’herbe au parc…
que Monsieur ne choppe pas un coup de froid face au vent marin…
et que j’arrive quand même à appeler ca des vacances alors qu’il va falloir que je m’occupe de tout le monde en même temps que de moi…

Allez, MamanNashii ramène sa fraise dans 10 jours !

Rendez-vous sur Hellocoton !
,