Dukan, on en a déjà parlé ici, , et encore . Et puis dernièrement, je vous ai avoué que la motivation n’était plus là, que Dukan, on laissait tomber pour l’instant.

Qu’on ne s’y méprenne pas, je pense toujours que Dukan est un bon régime. Toutes les personnes qui s’y sont collés ont vraiment perdu du poids et rapidement. Moi y compris. Ce régime a été pour moi rapide, facile et pas désagréable. Le résultat était visible rapidement.

Et beaucoup se plaignent de reprendre le poids perdu. Moi y compris. Mais je suis lucide : s’enfiler une ou deux tablettes de chocolat (Crunch, Noir dessert, Lait… tout y est passé), le soir, juste avant le repas, n’est à priori pas la bonne méthode de stabilisation. Mais je suis comme ca, moi : quand je stresse, je compense en boulottant. Boulimie, je crois que ca s’appelle. Plus d’une fois je me suis demandée s’il ne serait pas judicieux d’aller vider mon sac auprès d’un psy… J’y songe encore.

Bilan, donc : tout repris. Mais pas plus. Ouf.

Alors pourquoi ne pas recommencer ? Pour 4 raisons.

D’abord, c’est un régime qui coûte cher. Si vous voulez sortir des oeufs, des steacks hachés bas de gamme, du jambon blanc, il faut investir dans du poisson, des viandes variées… et ca coûte la peau du derrière. Si encore ca coûtait la cellulite du derrière ! A un moment, j’ai eu quelques scrupules à dépensez l’argent du ménage pour ça.

Ensuite, parce que les dernières informations qui fusent indiquent qu’augmenter sa consommation de protéines finirait par être néfaste pour la santé. Oups, faut il choisir entre vieillir ronde et en bonne santé, ou canon et malade?

Encore parce que je trouve que c’est un mauvais exemple pour les enfants. Moi qui m’efforce de leur proposer des menus complets, avec légumes variés avec obligation d’y goûter, laitage et fruit, je me trouve stupide quand ils me disent « Mais maman, pourquoi toi, tu manges pas de légumes? ». Bref, cela va à l’encontre de l’éduction par l’exempl(arité) que je prône depuis le début.

Enfin, parce qu’il demande une surveillance constante de son alimentation, créant chez moi des compulsions flagrantes pour tous les interdits et particulièrement l’alcool et le chocolat… au moindre souci. Dur dur.

Voilà, c’est dit.

Et maintenant, on fait quoi? He bien, on se concocte une version « light » : petit déjeuner et au moins un repas (déjeuner ou diner) P+L par jour. Je dis P+L version Dukan parce que finalement, sa version des repas Protéines + Légumes, c’est juste une façon de dire « sans graisse ni sucre ». De l’hypocalorique déguisé quoi !

Donc je fais attention le matin (facile, je n’ai pas faim et je n’ai pas le temps!) et à midi (à la cantine, trop facile) et le soir, je mange « normalement ». Et si y’a un resto (midi ou soir), et bien je mange comme je veux, sans restriction ! No culpabilité ! Heureusement, les restos, ca n’est pas tous les jours.

Je ne suis pas certaine que cela fonctionnera mais je mise sur mes résolutions sportives de la rentrée dont je vous parlerai bientôt pour m’aider. En attendant – 1kg en 1 mois. Ca n’est pas fameux mais c’est sur la bonne route. Et comme Zermati à dit à Caroline de ne pas fanfaronner de ses kilos perdus, à partir de maintenant, je ne vous en parle plus !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

Une fois passée l’étape 1, Protéines Pures, nous passons à l’étape 2 : en plus de tout ce qui est autorisé à l’étape 1, vous ajoutez tous les légumes sauf les légumineuses (petits pois, mais, flageolets, etc…), avec une limite de quantité sur les carottes et les betteraves un peu trop sucrées. Ces jours Proteines + Légumes sont alernés avec les jours PP selon un rythme personnalisé. Chez moi, ce sera mercrerdi et jeudi en PP et le reste en P+L.

Bien entendu, les fromages, fruits et sucres ne sont toujours pas autorisés, même en quantité restreinte.

Durée : jusqu’à avoir atteint le poids voulu.

Résultat : le poids continue de descendre régulièrement ce qui est très très motivant. Du coup, je n’ai pas fait d’écart et après 15jours, la balance affiche encore 2 kg de moins, soit 4 kg de moins en tout.

Conclusion : après 15 jours, j’ai craqué une fois, sur du chocolat et finalement, je me suis rendue compte que ca ne me manquait pas que ca. A croire que le sevrage est très efficace. Ceci étant, je vais continuer sur ma lancée car je me rends compte que j’ai déjà fait la moitié du chemin. De toutes façons, les vacances arrivant dans assez peu de temps, j’essaie de tenir à fond jusqu’à là et alors, on verra où on en est.

Rendez vous fin juillet !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,