Comme tous les lundis (ou à peu près, z’allez pas faire vos pointilleuses), un recette ! Mais cette fois ci, on va pas faire dans les trucs compliqués.

Mardi dernier, je suis rentrée « à l’arrache ». Traduction : j’ai franchi la porte à 19h30 alors que Petit Bonhomme  braillait déjà pour sa pitance et dans le frigo, le néanderthal le néant total. Restait donc le congélateur.

Passage à l’action :

Etape 1 : préparation d’un béchamel. Ca va, pousse pas de grands cris genre « mais c’est hyper compliqué!! ». Que néni que je te dis ! Suis la recette, la béchamel, c’est super simple, surtout que pour les lasagnes, y’a pas besoin qu’elle soit parfaite.

Deux versions :

  • soit vous avez du beurre tendre et un peu de temps. Mélanger 50  à 100g de beurre tendre (genre pommade) avec 2 cuillères à soupe de farine. A coté, faites chauffer 1/3 à 1/2 litres de lait ou de mélange lait + eau jusqu’à ébullition. Verser alors la totalité du mélange beurre farine dans le lait chaud et mélanger avec un fouet. En général, ca prend tout de suite. Reste à diluer avec un peu de lait ou d’eau si besoin.

 

  • soit vous n’avez pas de beurre tendre comme dans mon cas, alors c’est un peu plus « rustique ». Faites fondre 50 à 100g de beurre dans une casserole et ajouter les 2 cuillères de farine, mélangez. Ca va faire une espèce de pâte épaisse, pas de panique, c’est normal. Laissez un peu cuire. Ajoutez un petit peu de lait et mélangez au fouet. Recommencez l’opération autant que nécessaire, petit à petit, pour que l’espèce de pâte épaisse se dilue jusqu’à l’état liquide. Ajoutez également de temps en temps un peu d’eau pour alléger la préparation.

Et voilà. Le plus dur est fait et pourtant, ca ne vous aura pris que 5 min. Je précise qu’il faut quand même une bonne quantité de béchamel, entre 1/2 et 1l.

Etape 2 : Prenez un plat rectangulaire. Versez une louche de béchamel au fond. Etalez les lasagnes (non cuites :  je le dis parce que je me suis moi-même posé la question lors de mes premières lasagnes). Etalez de la béchamel par desssus. Répartissez quelques cubes d’épinards surgelés et quelques cubes de saumon surgelés. Positionnez à nouveau une couche de lasagne, puis béchamel, puis épinards et saumon, etc jusqu’à épuisement des stocks de la béchamel. Finissez par une couche de béchamel (en fait, vous versez tout le reste par dessus) et un peu de gruyère rapé. Et hop au four pendant au moins 30 min à 200°C, idéalement 40 min (mais on n’a pas toujours autant de temps le soir).

En attendant, ca vous laisse 20 min pour aller donner le bain, préparer les vétements, mettre des lardons au lit… et quand Monsieur arrive, il est complètement ébai par votre sens de l’innovation et votre capacité à l’étonner chaque jour !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,

Recette du week end, c’est parti !

Samedi, nous recevions des amis et pour une fois, c’est Monsieur qui a choisi le menu. Va savoir pourquoi, il a dit : »ca fait longtemps que je n’ai pas mangé de poisson, qu’est ce que tu penses de papillotes de saumon? »

Papillotes de saumon? Ça fait un peu tombé du ciel mais pourquoi pas. Voyons un peu…

Préparation des poireaux :

Faites revenir les poireaux et les oignons en petits morceaux dans une poêle jusqu’à ce qu’ils ne rendent plus d’eau. Ajoutez un peu de beurre pour les faire dorer un peu. Compter 3/4 de poireaux et un demi oignon pour chaque papillote.

Confection des papillotes :

Dans un grand morceau de papier aluminium, mettez un peu de fondue de poireaux et posez par dessus un pavé de saumon (sans peau). Arrosez d’un peu de jus de citron. Recouvrez le saumon d’une tranche de saumon fumé et d’une ou deux grosses crevettes ou langoustines. Parsemez l’ensemble d’une demi-tomate coupée en petits morceaux. Versez une bonne cuillère à soupe de crème fraiche et parsemez de quelques brins d’aneth. Fermez bien le tout de manière hermétique et faites cuire au moins 30 min à 190°C.

Servez avec du riz ou des pâtes et voilà un plat complet très savoureux.

En tout cas, les invités ont apprécié puisque les papillotes sont revenues  vides en cuisine !

Allez, c’est à vous!

Bon, évidemment, je n’ai pas de photo, mais vous vous voyez, vous, prendre des photos des plats que vous servez à vos invités? Moi  non plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,