Parmi les grands classiques des jeux de société en famille, du genre à ressembler à la pub pour Hasbro (rejouez !),  nous connaissons tous le Monopoly. Cette partie où l’on s’est fait d’emblée piquer toutes les gares ; celle là, où l’on avait fini par ruiner le cousin Hervé, et celle là où l’on avait rendu son dernier copek après 30 minutes de jeu, et étions parti en râlant, comme tout mauvais joueur qui se repecte.

Pour bien commencer, Hasbro a sorti « Mon Premier Monopoly ». Alors pas de panique, pas besoin de savoir lire, ni même de compter car justement, c’est l’un des objectifs du jeu :  apprendre à compter jusqu’à 6.

Le principe est simple : une seule voiture pour tout le monde. Au lieu de lancer les dès, on appuie sur la tête et « l’ordinateur » nous indique le nombre de cases à parcourir. Quand on avance, l’ordinateur compte une par une les cases afin de guider l’enfant dans son apprentissage. A l’arrivée, on pose des petits briques vertes qui correspondent à des maisons, celui qui pose la dernière brique, pose également un toit pour indiquer que la maison lui appartient. Celui qui a posé tous ses toits en premier gagne la partie.

Ce que j’aime : les parties sont courtes et pour jouer avec des enfants c’est une assez bonne chose, je crois.
– Les règles sont facilement assimilables par des enfants.
– Les parties peuvent être modulées en fonction du temps dont on dispose ou de l’âge des joueurs présents.
– Le jeu permet effectivement de compter jusqu’à 6.

Ce que j’aime moins : la boite est imposante, pour ce qu’elle contient, ce qui nuit à sa transportabilité (est ce que ca se dit ?), comprenez par là qu’entre un Monza, un 7 familles, un Cars, ou un Monopoly, on prendra tout, sauf le Monopoly.
– les règles gagneraient à être modifiées en fonction du nombre de joueurs. En effet, on peut jouer jusqu’à 4 joueurs et chacun 6 toits, soit 24 toits en tout… pour 24 cases. Autant dire qu’il peut se passer beaucoup de tours inutiles avant que l’un des joueurs pose son dernier toit sur l’une des dernières cases libres.
– la petite voiture « dérape » parfois, et s’obstine à râler « avance encore » ou « tu vas trop vite, recule »  alors que la case destination est effectivement atteinte. .

Mais d’en l’ensemble, j’aime bien ce jeu et je le recommande.

Enfin, pour info, voici les règles telles que nous les avons modifiées :
– Pour 2 joueurs, distribuer 6 toits (5 colorés + 1 dorés), 10 briques et 10 billets
– Pour 3 joueurs, distribuer 4 toits (3 colorés et 1 doré), 10 briques et 6 billets
– Pour 4 joueurs, distribuer 3 toits (2 colorés et 1 doré), 10 briques et 5 billets.
– Le joueur qui passe par la case départ reçoit 2 billets.

 

Edit : suite aux commentaires, oui, effectivement, je dirais à partir de 3 ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

Aujourd’hui, bricolage simplissime !

Prenez de l’argile autodurcissable et façonner une forme semblable à un galet d’une part et une forme un peu plus pointue d’autre part. Sur la forme pointue qui servira de souris, façonner deux oreilles et coller les sur la tête de la souris. Enfin, insérer un fil de fer dans le derrière de la souris, qui servira à la fois de queue et de support de photo. Vous obtenez ca :

DSC_8007souris1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois l’argile bien sèche, passer deux couches de la peinture souhaitée,  vert pour la tortue et gris pour la souris. Tout autre couleur est bien entendu recevable !

Pensez à tortiller l’extrémité du fil de fer en spirale pour permettre d’accrocher les photos.

Réaliser ensuite la peinture complémentaires sur le dos des petits animaux (blanc pour la tête, noir pour les yeux, verts foncés pour le dos de la tortue). Une fois le tout bien sec, passez une ou deux couches de vernis. vous pouvez également coller des yeux en plastique si vous préférer leur donner un peu de volume. Le tour est joué !

Tortue1Tortue2

 

 

 

 

 

 

Tortue3

 

2009-12-30-15-57-592009-12-30-15-55-46

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2009-12-30-15-56-45

Rendez-vous sur Hellocoton !
,

« Encore un pot à crayon ! » me direz vous? He bien oui ! Je ne sais pas pourquoi mais je trouvais que c’était un cadeau sympa pour Noel !

Autant notez tout de suite que celui ci sera plus difficile et long à faire que celui là, mais il est aussi beaucoup plus rigolo.

Lapin-1La base est la même : un verre en plastique ou le fond d’une bouteille en plastique.

Il faut ensuite matérialiser la forme du lapin à base de grille métallique. J’ai mis un bon moment à trouver la trame metallique qu’il me fallait, donc je vous propose d’utiliser une moustiquaire. Découpez la forme du corps (1 grand rectangle), deux formes identiques pour l’avant et l’arrière de la tête et deux formes allongées pour les pattes inférieures et supérieures. Accrochez le tout avec des petits fils métalliques.

Chez moi, ca tient un peu par l’opération du Saint Esprit !

 

 

Lapin-2Recouvrez ensuite le tout de papier collé. J’ai employé de la colle à papier peint standard car je ne savais pas trop où trouver de la colle à papier tout court. Ensuite, j’ai utilisé du papier journal et autant vous dire tout de suite que le papier journal du Canard Enchaîné est un peu trop épais pour l’opération! Mieux vaut un papier journal de base, super léger.

Et une fois que toute la forme du lapin est empapilloté de papier journal, il faut attendre que ca sèche, opération qui prend du temps (2 jours chez nous ! ).

Lapin-22

Quand le lapinou est bien sec, vous pouvez le peinturlurer. En théorie, il est blanc mais chez nous, il est bleu, rouge et vert (comme celui ci aussi, d’ailleurs). Il faudra aussi une seconde couche pour cacher les textes imprimés sur le journal. Dessinez ensuite les détails, les yeux, les oreilles, les dents et les pattes. Deux couches aussi…

J’ai recouvert le tout d’un vernis brillant pour améliorer le rendu et voici le résultat!

Lapin-3Lapin-5

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

Le bricolage de la semaine est à la fois simple, facile et fort utile : un pot à crayon !

A l’origine, la déco était plutôt travaillée mais avec Grand Bonhomme, il faut s’en tenir à l’essentiel :  le but du jeu est tout de même qu’il s’amuse.

Prenez donc un verre en plastique ou une demi bouteille en plastique, selon la taille du pot que vous souhaitez réaliser.

Utilisez des bandes de plâtre pour le recouvrir. On peut s’en procurer tout simplement en pharmacie à 4€ environ la bande de 8cm x 2m. Vous pouvez également en trouver sur internet à des prix plus réduits comme ici par exemple (attention aux frais de port…). Pour information, il m’a fallut moins de 2m pour faire le pot à crayon.

Pot crayon-2Pour utiliser la bande de plâtre, il faut en découper de longues bandes, genre 30 cm. Trempez les dans une petite bassine d’eau, essorez la bande en faisant glisser l’eau en trop entre vos doigts, puis emballez le verre en plastique avec le plâtre. Lissez bien le plâtre pour faire disparaitre la trame des bandes.

Pour faire la forme du serpent, entortillez une bande de platre puis appliquez la et lissez bien le contour avec votre doigt.

J’ai trouvé le maniement des bandes de platre très agréable et facile. Le séchage est également très rapide en faisant reposer le pot à l’envers sur une tige.

Pot-crayon-3Une fois le plâtre sec, il faut le peindre mais attention, car l’utilisation de la peinture à tendance à dissoudre le platre et faire des traces blanches. Donc, il faut faire attention et ne pas trop « tirer » la peinture. Il m’aura fallut deux couches pour obtenir une peinture homogène. Grand Bonhomme a, entre temps, baissé les bras se contentant de choisir les couleurs !

J’ai recouvert le tout d’un vernis brillant. Enfin, comme nous n’avons pas réussi à faire un serpent qui ressemble à un serpent (!!), nous avons choisi de coller des petites bêtes sur le tour du pot. Grand Bonhomme et moi-même sommes assez fiers du résultat qui viendra agrémenter le bureau de Mamy !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

Mercredi, c’est jour de lecture (Vous commencez à vous y faire?), mais aussi, jour des enfants.

le_chantier_les_p'tits_juniors

Donc, cette fois, je vous présente la collection Les p’tits juniors. J’ai découvert cette collection à l’occasion du Salon du Livre. Chez nous, les Bonshommes ont Le Chantier et Les Saisons.

Ce sont des livres de format assez réduit, reliés par spirale (hyper pratique) et de pages cartonnées dont bien résistantes. La collection très vaste (22 exemplaires), aborde des thèmes variés et intéressants pour la catégorie « Grand Bonhomme » (2 à 4 ans).

Le vocabulaire est riche et varié. Je considère que c’est un critère important dans ce type de lecture car la connaissance d’un sujet est faite de concepts (quoi? comment?) mais aussi de langage (qu’est ce que c’est? comment le dire?).

Les nombreux volets à soulever sont autant de points d’intérêt pour la catégorie « Petit Bonhomme » (1 à 2 ans) également.

Voici un livre multi-facette qui devraient faire quelques heureux à Noel !

Notez également que Notre Bébé est plutôt bien fait pour aborder la grossesse, la naissance et l’arrivée d’un petit nouveau. Ca peut servir à certaines !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

felder

Cette petite recette, je la tiens du livre « Les chocolats et petites bouchées de Christophe – Leçons de patisserie » de Christophe Felder, livre pour lequel j’ai craqué à moitié prix… Fallait pas s’en priver !

J’ai choisi cette recette car il faut tremper les meringues dans le chocolat et je savais que cette étape plairait beaucoup à Grand Bonhomme !

Faites monter 4 blancs en neige. Dès qu’ils commencent à mousser, ajouter progressivement 120 g de sucre en poudre.

Par ailleurs, mélanger 100g de sucre glace avec 40g de noix de coco  rapée. Ajouter le aux blancs en neige et mélangez délicatement.

Utilisez une poche à douille pour former des petits batonnets de meringues de 5 à 8cm de long. Saupoudrez le tout de 40g de noix de coco rapée.

Mettez au four, préalablement préchauffé, à 90°C pendant 3 heures.

Laissez refroidir puis tremper la moitié des batonnets de meringues dans du chocolat fondu et collez deux à deux les meringues, en tête bèche (C’est la partie qu’a préféré Grand Bonhomme !)

Laissez figer et dégustez !

Franchement, je ne pensais pas qu’il était si simple d’obtenir des bonnes petites meringues toutes fondantes, donc je vous recommande cette recette pour sa rapidité de réalisation et la qualité des petites douceurs ainsi obtenues :  ni trop sèches, ni trop moelleuses…

Une fois la base comprise, vous pouvez faire des meringues de toutes formes (Grand Bonhomme a adoré écrire son prénom ! ), trempez dans du chocolat blanc, lait ou noir, colorer les meringues avec du colorant alimentaire… bref, tout est possible !

Un fois encore, je n’ai pas pris de photo (pas taper!) non parce que je n’y ai pas pensé mais simplement car nous avions de la visite et que, vraiment, je trouve ca trop bizarre de prendre en photos les desserts qu’on présente à ses invités !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,

DSC_7864-1

Aujourd’hui, c’est vendredi, et comme moi, je ne bosse pas, j’essaie de trouver des activités manuelles pour occuper mes Bonshommes. Enfin, surtout le Grand. Ici,  je vous propose d’essayer le modelage, pour confectionner un crabe.

Procurez vous un paquet d’argile durcissable à l’air (ca évite d’avoir à trouver un four à céramique… bonne chance!), ca coute environ 5 à 10 euros selon le poids. Profitez en pour vous procurer un kit de modelage comprenant les outils nécessaires mais pas indispensables, si le prix vous le permet. Sinon, couteaux, pinceaux, doigts et autres instruments improvisés feront parfaitement l’affaire.

Il vous faudra également des chenilles et de la peinture.

2009-11-08-16-46-04

Préparez une boule aplatie pour faire le corps du crabe (un peu comme un galet). Tapotez dessus avec un peigne ou une fourchette pour faire des petits motifs.

Préparez deux autres boules allongées et réalisez une entaille avec un couteau pour représenter les deux pinces.

2009-11-08-16-46-33

Collez les pinces au corps en humidifiant la zone avec un peu d’argile dissout dans un peu d’eau.

Reste à dessiner la bouche, à planter sur chaque coté 3 morceaux de chenille colorée pour les pattes (6 en tout) et 2 morceaux au dessus de la bouche pour accrocher les yeux.

2009-11-08-17-02-05Confectionner 2 boules d’argile et plantez les sur les « antennes » pour figurez les yeux. Une paille ou un bouchon appuyé légèrement sur l’oeil marquera le tour de l’iris.

Et voilà, reste à laisser sécher !

Un fois sec, vous pouvez peindre aux couleurs choisies.

En fait, le modèle du bouquin était vachement plus beau que le résultat obtenu à la maison mais l’important était que Grand Bonhomme s’amuse. Faire des boules en argile,  c’est comme travailler la pâte à  modeler, donc fastoche ! Ensuite la peinture, c’est toujours rigolo. Bref, une bonne activité à réaliser en peu de temps.

Voici les bêtes :

DSC_7856-1

DSC_7859-1

DSC_7863-1

(Vus comme ca, on dirait un peu deux grosses mygales…)

A votre avis, lequel est le mien? Lequel est celui de Grand Bonhomme?

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,

litofamille

Parmi les activités préférées de nos petits loulous, je pense que l’on peut sans difficulté citer les gomettes. Ah les gomettes ! Quel bonheur d’en coller dans tous les sens et sur toutes les feuilles !

Pour commencer, j’avais choisi des étiquettes collantes par humectation (heu, ca se dit, ca?) … enfin, quand on les lèche, comme les timbres. Mais finalement ca n’était pas une bonne idée parce que les petits bonshommes, soit sont trop petits pour lécher correctement, soit tentent carrément de les avaler. Alternative à ces léchouilles maladives, mettre à disposition des petits une éponge humide et une petite soucoupe avec de l’eau. Le risque majeur est de voir le tout renversé et trempé d’eau. Bref, pas top.

Du coup, j’ai choisi d’acheter des gomettes autocollantes. Et mes recherches m’ont conduit à choisir les autocollants des Editions LITO.

La collection est vaste : Les chiffres, les lettres, les animaux du jardin, les animaux de la montagne, les animaux du zoo, le cirque, l’école ou ma petite famille, parmi beaucoup d’autres.

litodino

Les étiquettes sont disponibles en plusieurs couleurs dans un même sachet et au prix de 5,50€ les 150, il y a largement de quoi occuper la marmaille avec quelques paquets.

Bref, je n’ai pas encore acheté toute la collection pour presque, tant je trouve cela amusant et simple à mettre en oeuvre. Au moins, ca, c’est pratique et y’en a pas partout ! Pour un peu, ce serait presque facile à ranger…

Et chez vous, les gomettes, c’est plutôt in ou out?

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

Maintenant que vous êtes prêts, vous avez enfin franchis les portes du parc et vous êtes armés d’une poussette de location, c’est parti !!

Pour commencer, vous assisterez à la parade de bienvenue de Mickey et/ou Minnie. Un quinzaine de personnage se présente à bord du train pour claquer la bise aux plus jeunes. Grand Bonhomme était ébahi. Surtout, suivez le train ou postez vous carrément sur la place principale (Central Plaza) devant le château, là où le train s’arrête, de façon à chopper les personnages à qui vous voulez que vos croquettes disent un mot.

Bon, faites attention parce qu’après quelques minutes, les personnages remontent tous dans le train et repartent en coulisses chez eux. Si vos loulous ne sont pas prévenus, ils risquent….de fondre en larmes parce que « tous les personnaaages y sont partiiiiiis ». Le drame. Vous ne vous y attendiez pas. Séchage de larmes et gros calinou. Ouf, ca va mieux.

Ensuite, si vous tenez à le faire, foncez chez Peter Pan pour y prendre un Fast Pass (c’est un ticket qui vous permet de passer en priorité à une heure bien précise). En fonction de l’horaire obtenu, vous organiser votre journée.

Pour la suite, c’est open !  Nous avions envie de prioriser les spectacles car notre Bonhomme n’est pas trop amateur d’émotions fortes. Prévoir d’y arriver 20 min en avance car sinon, c’est place au fond obligatoire. De toutes façons, pour les enfants arrivés dans les temps, y’a de la place au premier rang. Mais autant que votre crampon à vous, vous ai dans son champ de vision, ou vous risquez de le voir se lever régulièrement pour vérifier que vous êtes encore là. Pas trop confiance en nous le nain, hein ? Dès fois qu’on l’abandonne.

Les manèges sympas que nous avons testés :

  • It’s a small world. Féérique, lumineux. Ca plaît à tous les âges. Même mon TiBonhomme de 1 an a fait coucou à toutes les poupées. Trop mimi.
  • Autopia. Grand Bonhomme a pu conduire une voiture, comme un grand. Il était super fier !

Bon, évidemment, nous n’avons pas fait trop de manège par choix de ne pas faire la queue pendant des plombes avec les loustics surexcités et fatigués.

Une exception : l’attente d’une demi-heure pour faire LA photo avec Winnie l’ourson. En même temps, à voir les étoiles dans les yeux de mon grand garçon quand il a pris Winnie par la main pour le faire un bisou sur le nez, ca valait la peine d’attendre. Trop génial.

Pour rencontrer les personnages, par ici les horaires.

Notez également que nous ne sommes pas restés très tard parce qu’on commençait à fatiguer un peu, pourtant, je pense qu’on aurait pu rester plus longtemps. On avait juste crainte de la longueur du trajet de retour.

La parade finale est tout de même vers 19h15, la parade lumineuse à 22h30, suivie du feu d’artifice. Mais pour une journée exceptionnelle, on ne compte pas.

Et pour les parents me direz-vous ? He bien, vous pouvez évidemment vous faire plaisir et faire quelques attractions. Soyons un peu égoïstes de temps en temps. Na. Sachez que vous pouvez faire la queue tous ensemble puis l’un des deux parents fait l’attraction et laisse sa place à sa moitié à la fin du tour, en récupérant en échange la marmaille qui patiente. C’est une évidence, non ? Oui, mais chez Disney, ca porte un nom : le Baby Switch !

Et voilà, vous êtes parés pour une journée féérique dans le monde merveilleux de Disney. Je ne vous cache pas que Grand Bonhomme était super triste à la fin de la journée, à l’idée de quitter le parc mais toutes les bonnes choses ont une fin.

Et vous, vous avez des « trucs et astuces » chez Disney?

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

mickey_cd_single_501

Samedi dernier, comme prévu, nous sommes allés voir Mickey à Disneyland. Lorsque j’ai acheté les billets sur vente-privée, il fallait choisir une date alors, au hasard, j’ai choisi le samedi 11 juillet. C’est juste quand Monsieur m’a signalé que c’était un samedi noir pour cause de départ en vacances que j’ai réalisé que oups, on risquait de lutter pour le trajet en voiture.

Du coup, nous avons opté pour les transports en commun – train + RER = 1h30 de trajet. C’était la mauvaise idée. Parce qu’avec un Petit Bonhomme de 1 an, tout ce trajet sans se rouler par terre (regarde un peu comme le sol du RER est immonde de crasse), c’était mission impossible ! Donc lutte et pleurs et bonhomme gincheux : le top !

Bon, ceci étant, en partant à pied, il nous fallait emporter le moins de chose possible. Si vous êtes comme moi, voici ce que je propose d’emporter :

– évidemment, vos billets. Ca parait bête mais pour Disney comme pour d’autres évènement, à force de penser à tout, on finit par oublier l’esentiel !

– prévoir la possible venue de la pluie, et du froid qui va avec : Pulls et petits manteaux pour les petits, parapluie éventuellement pour les plus grands.

– prévoir le soleil qui cogne fort en été : Chapeau ou casquette pour les petits (à moins que vous ne décidiez d’en acheter sur place pour le souvenir…), crème solaire et lunettes de soleil pour tout le monde.

– prévoir la nourriture de survie des enfants : au moins une bouteille d’eau à remplir aux fontaines, quelques gateaux ou brioches pour caler les petites faims sans se ruiner.

– éviter de prendre votre poussette  : vous devrez l’abandonner à l’entrée de chaque manège avec le risque, minime certes mais tout de même, de vous la faire carotter. En plus, vous pouvez facilement en louer une pour 8€ à l’entrée. La poussette « Mickey » n’est effectivement pas des plus élégante mais vous pouvez facilement transporter 2 enfants : le petit dans la poussette et le grand sur le marche-pied. Quand la fatigue se fait sentir, ca aide bien !

Enfin, prévoyez d’accrocher un bracelet ou un collier avec le nom de votre progéniture et votre numéro de téléphone, ou même écrivez le tout sur son avant bras pour qu’on vous le rapporte si vous le perdez. Oui, ca arrive, même aux meilleurs.

Maintenant, tout est prêt. Demain, c’est parti pour Mickey’s magical party time !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,