Tant qu’à être en Serbie pour Noel, j’ai décidé de tester quelques recettes « locales ». Pas pour le repas de Noel, hein? Juste comme ca.

Quand on cherche sur internet « Recettes serbes », il n’y a pas énormément de possibilités. J’ai donc porté mon choix sur une recette plutôt simple : le Gibanica (pêcher ici).

Comme nous n’étions que 4, j’ai divisé les quantités par 2.

Ingrédients :
300g de feuilles de filo (environ)
250g de féta (c’est LE fromage local. C’est bien simple, il n’y en a pas d’autre !)
125 de kajmak (c’est la crème fraîche épaisse locale, on pourrait comparer ca à de la crème fouettée super ferme)
3 oeufs
un peu d’huile
un verre d’eau gazeuse

Mélanger le fromage émietté, la crème fraîche et les oeufs. Perso, pour faire vite et efficace, j’ai tout fait au mixer.
Ajouter un peu d’eau gazeuse pour diluer un peu le mélange s’il vous semble trop épais.
Graisser un plat allant au four, et étaler 2 feuilles de filo au fond.
Laisser de coté deux feuilles de filo. Tremper chacune des autres feuilles dans le mélange. Les chiffoner avant de les ranger dans le plat, et ceci jusqu’à épuisement du mélange ou des feuilles de filo ou que le plat soit plein (verser alors le reste du mélange sur le plat composé).
Etaler les 2 feuilles précédemment réservées sur le dessus du plat.
Mettre à cuire 45 min à 200°C.

Et voilà le résultat : sympa, non?

Gibanica

Mon avis : C’est plutôt bon. Je le comparerais un peu à une quiche ou une tourte, parce que, franchement, ca cale bien.
Et comme pour  une quiche, vous pouvez envisager des variantes avec des épinards ou des lardons ou ce qui vous fait plaisir, à vous de voir !

Rendez-vous sur Hellocoton !
, ,

massageJe n’ai pas souvent eu l’occasion de parler de massages, spa et autres plaisirs corporels dans mes précédents billets, sauf ici, et régulièrement dans les commentaires chez E-Zabel. Et pourtant, ca n’est pas faute de pratiquer.

Je parlerai une autre fois du petit SPA en bas de chez moi, bien agréable ma foi. Pour l’instant, je m’en vais vous parler du massage… en Serbie. Oui, c’est décidé, la Serbie, c’est le théme de la semaine.

Pour commencer, je me permets de rappeler que chez nous – en France quoi! – , les massages « médicaux » sont pratiqués par des masseurs-kinésithérapeuthes, et les massages « plaisir » par des masseurs non kiné- ou quelque chose dans le genre (et ne vous égarez pas, je ne parle pas des massages « sexuels », t’emballes pas mon kiki).

Et moi, en Serbie, j’ai ressenti une petite douleur dans le dos (suite à la remontée de pente en luge de mes gros Bonshommes ! mais je m’égare) et BelMôman m’a dit « va donc voir ma masseuse kiné! ». Ce que je fis avec joie et ravissement.

Comme je ne parle pas un traître mot de serbe, on (la masseuse et moi) a du communiquer par gestes.

« Retirez vos vêtements et allongez vous là sur le ventre! » (en gestes…)

Là, c’est une table toute simple de massage, loin des cabines feutrées des spa parisiens. Les tables de massage sont séparées tous les mètres par un rideau, c’est bien simple, on se croit aux urgences de l’hôpital. Eclairage au néon, bruits des voisins, l’atmosphère n’est pas au dépaysement. La musique m’a beaucoup fait marrer, j’ai entendu Boney M, Jimmy Sommerville, Mylène Farmer,… les années 70 et 80 en boucles…

Le style : pas vraiment kiné et pas vraiment plaisir non plus. Elle s’attarde régulièrement sur des « noeuds », et ca douille un peu. Elle a commencé le massage par les chevilles, puis les mollets, les pieds et les cuisses. Passe ensuite au dos, aux épaules et aux bras. Enfin, demi-tour sur le ventre et massage des jambes… et finalement le visage et le cuir chevelu.

En conclusion, l’ambiance n’y était pas vraiment, j’en connais qui auraient été déçus. Par contre, la technique était vraiment très agréable, je me suis totalement délassée, détendue et calmée, et pendant 1h15. Waouh, sympa non !

Là où vous allez vraiment haluciner, c’est à la facture : 8 euros. Oui, c’est tout !

Franchement, à ce prix là, j’ai tout pardonné, y compris les rideaux, les néons et Jimmy Sommerville. Vous auriez fait pareil, non?

Rendez-vous sur Hellocoton !
,

A l’heure où je vous écris ces mots, j’ai :

– acheté les cadeaux de toute la famille et les amis sans en oublier aucun !

– bouclé 2 valises et 4 sacs de voyages, composé à parts égales de médicaments, nourritures de fêtes, cadeaux de Noel et vêtements (oui, quand même),

– négocié 10h de voyages avec 2 Bonshommes, dont 4h dans un avion (heureusement que Petit Bonhomme a accepté de dormir un peu, et surtout vive Disney et Pixar !)

– parcouru 1800 km en avion et 100 km en voiture, pour arriver dans une charmante petite ville de… Serbie.

Mais où c’est-y donc la Serbie, tu te dis?

He bien, c’est là :

carte_europe_serbie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans être particulièrement certaine d’avoir pensé à tout, je peux maintenant affirmer que ce qui n’a pas encore été fait, restera en l’état ! L’important étant d’avoir les Bonshommes avec nous et, comme disait ma grand mère, d’avoir des culottes propres (au cas où quelqu’un devrait les voir).

Ici, il faut -10°C et il y a environ 20 cm de neige. C’est pareil en France. Sauf qu’ici, ca n’empêche nullement les travailleurs de travailler et les transporteurs de transporter… Par contre, le jour se lève à 6h et la nuit tombe à 16h30 : petite journée ou longue soirée (;-)), ca dépend de quel point de vue on regarde.

Je vais maintenant en profiter pour essayer de me reposer un peu, pour me remettre de toutes les petites nuits qui ont été nécessaires pour préparer ce voyage. Si les Bonshommes me le permettent…

Rendez-vous sur Hellocoton !
,