Voilà, ca y est, je rentre dans mon deuxième trimestre. C’est amusant. Ca fait tout drôle.

Ce premier trimestre ayant été très cahotique, j’avoue ne pas l’avoir vu passer.

Autant que je m’en souvienne, pour Grand Bonhomme, j’étais crevée. Lessivée. Je m’endormais sur mon bureau au boulot. La honte. Surtout quand tu n’as pas encore annoncé ta grossesse…

Et puis j’étais sensible aux odeurs. Hyper sensible. J’avais l’impression d’être The Sentinel, le type qui sent l’odeur de ton parfum à 5 km. C’était plutôt génant, surtout dans les transports en commun. Mmmm, que du bonheur. Par contre, j’étais un championne pour annoncer à l’avance, ce qu’on mangeait à la cantine.

Et j’avais des fringales. Des grosses grosses fringales. Je ne pouvais pas me lever sans me jeter sur un paquet de gâteau tellement j’avais l’impression de mourir de faim. Si je mangeait pas, je faisais des malaises… Alors je grignotais des gateaux le matin, l’après midi, le soir… J’ai boulotté plus que de raison et pris le poids qui allait avec. On évite rarement les conséquences de ses actes. Surtout en matière de poids.

Les nausées, elles, très légères, ne me dérangeaient pas le moins du monde. Du moins tant qu’elles ne se combinaient pas avec les deux problèmes précédent. Car affamée et à coté d’un monsieur qui pue, la nausée est fatale.

Pour Petit Bonhomme, c’était pareil mais en mieux. En plus cool.

Fatiguée, mais sans plus. Sensible aux odeurs mais sans plus. Affamée mais sans plus. C’était tellement « mais sans plus », tellement différent de la grossesse précédente, que j’ai cru que j’attendais une fille. Et finalement non.

Pour Petit(e) Der, c’est la même chose mais en pas pareil.

D’abord, je suis plus fatiguée mais je penche aussi pour le cumul des 2 premiers nains et de leurs nuits de merde. Résultat, il m’arrive d’aller pioncer quelques minutes… dans les toilettes. Oui, je sais, c’est nul. Mais rassurez vous, je ne dors pas la tête sur la cuvette des chiottes, j’ai ma dignité tout de même. Non, je mets assise dans un petit coin tout propre, calée la tête sur les genoux et hop, 10min de ronflette. C’est ca, où je m’endors en réunion. A choisir…

Quant aux fringales, à part à 10h30 EXACTEMENT, rien à signaler. Je ne boulotte plus à tort et à travers et mon popotin déjà bien garni de quelques kilos excédentaires (merci les Bonshommes) m’en remercie chaque jour !

Je sais que je suis une chanceuse, j’ai évité le pire. D’ailleurs, je sens déjà que je suis moins fatiguée !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Be Sociable, Share!
,
Trackback

11 commentaires untill now

  1. Béatrice 25/01 à 12:42

    Les odeurs …. quelle horreur quand je suis enceinte (et je suis restée très sensible …) ; dormir … mais ça c’est tout le temps même « pas enceinte » !

    [Répondre]

  2. Opale 25/01 à 2:59

    Profite bien de ce 2ème trimestre, on dit souvent que c’est le plus sympa des 3 : on est moins fatiguée (bon, sauf que tu as 2 loulous aussi à gérer!)), moins nauséeuse (si nausées il y avait)et on est surtout pas encore au stade du gros bidon qui fait que tu as du mal à bouger, dormir …
    Moi aussi mon frère m’appelait « The Sentinel »; c’était hallucinant comme mon odorat était développé et dans le métro, j’avais toujours un foulard sur le nez pour ne pas gerber car je ne supportais pas les odeurs sympathiques du métro parisien …c’était l’horreur ces odeurs (ah, ça rime !)d’autant que j’ai un odorat hyper développé alors encore plus, j’ai failli à plusieurs reprises vomir comme une pauvre fille sur des gens dans le métro …
    Pour les kilos, j’ai aussi mangé plus que de raison, pas à cause des fringales mais parce que c’était pour moi, le seul moyen de ne pas vomir car j’ai eu le bonheur d’avoir des nausées pendant les 9 mois et seul l’estomac plein les calmait, résultat : 22 kgs à la pesée oups !!
    Je te souhaite un bon 2ème trimestre et espère que tu auras des nuits sereines avec tes 2 bonhommes !

    [Répondre]

  3. Suzie 25/01 à 3:03

    Et bien, il faut voir le bon côté des choses. Le premier trimestre fut difficile, mais côté maux de grossesses, finalement, c’est plutôt passé inaperçu ! Profite bien de cette grossesse : ça passe vite…

    [Répondre]

  4. Nanette 25/01 à 3:23

    On dit souvent qu’on pète le feu au second trimestre ! C’est pas mon cas mais j’espère que tu auras la forme 😉

    [Répondre]

  5. MissBrownie 25/01 à 9:21

    Aucune grossesse n’a réellement été identique pour moi par contre, heureusement je n’ai jamais eu à fleuretter avec la cuvette des toilettes, sauf une fois pour TiBiscuit… Et une fois pour le Chichi mais c’était à 6 mois de grossesse !?

    [Répondre]

  6. Herenui 25/01 à 6:22

    C’est fou comme le temps passe vite…
    J’espère que j’aurai la chance de voir petit(e) dernie(re)…Si c’est une fille,ce sera vraiment différent…On joue presque à la poupée!!!Il y a toujours plus de choix pour filles…Et des petits couettes à scratch…Ah la la…Du coup,j’aimerais bien avoir une autre fille…1 sur 5…ça n fait pas beaucoup!!!lol
    Beaucoup de repos à maman
    Bises

    [Répondre]

  7. juju 26/01 à 2:20

    moua ha ha e cacher dans les toilettes pour dormir. J’adore l’idée, et je vais le tenter chez moi, à défaut d’avoir un bureau…. je vais laisser les gosses pleurer et m’enfermer aux toilettes.

    COmment ça j’ai aps le dorit si je suis aps enceinte? Discrimination!!!

    BIsous ma belle!

    [Répondre]

  8. sophie 26/01 à 11:02

    les odeurs…mauvais souvenirs de grossesses surtout quand on a des nausées, les trajets en métro viraient au cauchemar.
    Je t’imagines dormant aux toilettes ;D ! C’est vrai que c’est dur de trouver un endroit calme et discret pour roupiller au boulot !

    [Répondre]

  9. Herenui 31/01 à 1:22

    Petit coucou en passant…
    Bises

    [Répondre]

  10. bourriquette 03/02 à 9:40

    Pas de nouvelles…bonnes nouvelles, j’espère !

    [Répondre]

  11. Herenui 06/02 à 3:05

    Coucou…Y’a quelqu’un ???
    J’espère que tout va bien
    Donnes-nous vite de tes nouvelles
    Bises

    [Répondre]

Donnez votre avis